Tassili, une femme libre au paléolithique aux éditions La Boîte à Bulles, parution le 5 janvier 2022

Tassili une femme libre au paléolithique se déroule il y a très longtemps. Des personnages évoluent au sein d’une nature luxuriante située dans le Sahara… Dur à croire aujourd’hui, pourtant ce lieu désormais hostile regorgeait semble-t-il de verdure. Beaucoup de dialogues entre les protagonistes, Djané la femme avide de liberté et de changement, et les membres de son clan. Cette tentative a quelque chose de maladroit, donner des idées d’aujourd’hui à des individus d’alors est quelque peu troublant. Cette manie de vouloir réécrire l’histoire sévit dans tous les arts, et pourquoi pas.

Une époque mal connue

C’est alors que le paléolithique doit laisser la place à l’ère plus moderne du néolithique que se situe cette intrigue. La civilisation n’est pas encore vraiment là mais des peintures rupestres s’apprêtent à traverser les âges jusqu’à nous et les codes anciens vont changer de manière irréversible. Le clan de chasseurs-cueilleurs compte une jeune femme pleine de jugeote et d’idées, elle ne veut pas voir l’ordre ancien perdurer, elle propose du changement. Non plus un homme pour plusieurs femmes, pas une place qu’avec les enfants, mais une vraie destinée dans un monde qui va lentement évoluer. Elle a conscience des conséquences de l’activité humaine sur l’environnement, elle se demande si la faune et la flore ne vont pas pâtir de l’activité incessante de son clan en pleine expansion. Les coutumes archaïques conduisent pour elle tout droit à la catastrophe, ses propos dérangent, beaucoup ne veulent pas voir l’ordre ancien et les traditions remises en cause, même si Le sol s’effrite et que certains animaux commencent à disparaitre.

Le combat que mène Djané dans cette BD ressemble beaucoup à certaines luttes actuelles pour changer le mode de vie d’une société humaine surpeuplée et trop consommatrice d’énergies fossiles polluantes. Son désir d’émancipation et sa volonté de lâcher prise avec les règles rigides héritées de ses ancêtres ont une consonnance très actuelle. De quoi nous-mêmes réfléchir sur le monde qui nous entoure.

Synopsis:

À la fin du paléolithique, un clan de chasseurs-cueilleurs évolue au cœur du Tassili, une région saharienne alors riche en faune et en flore. Au sein de ce groupe vit Djaré, une jeune femme avide de liberté, d’amour et de changement.

Djaré est une jeune femme habile de ses doigts : elle aime confectionner des outils et a découvert que les plantes pouvaient se semer, la terre se travailler… Mais n’est-ce pas là contrarier les esprits ?

Djaré aime Doro, un vaillant chasseur. Mais comme toutes les femmes du clan en âge de procréer, elle n’a le droit de se donner qu’à Ghat, le meilleur guerrier de la famille.

Djaré aimerait prendre son indépendance. Elle pense que les membres du clan devrait bien plus se mélanger avec ceux d’autres tribus, et cesser de continuer à se reproduire entre eux.

« Tassili », c’est l’histoire d’un combat pour l’émancipation, celui d’une femme qui lutte pour permettre le passage à un nouveau mode de production et de vie, qui lutte aussi pour l’amour, pour que chacun puisse choisir qui il veut aimer. Un combat pour instaurer un monde nouveau, le néolithique.

Une page d’histoire humaine qui se déroule au sein d’un Sahara inattendu, luxuriant, tel que nous ne l’avons jamais vu ; un paradis terrestre ou sont nées les fameuses peintures rupestres de Tassili.

Editeur: La Boite à Bulles

Auteurs: Fréwé / Maadiar

Nombre de pages / Prix: 128 pages / 20 euros

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici