The Party, bref mais intense!

The Party
The Party, un film de Sally Potter, Copyright Sally Potter

The Party, bref mais intense!

La réalisatrice Sally Potter réunit 7 amis pour célébrer l’accession au poste de ministre de la santé de Janet (Kristin Scott-Thomas). Mais le temps de la fête laisse rapidement place aux révélations et aux règlements de compte. Le film très court d’1h08 a tout de l’exercice de style mais ne manque pas de piquant. Tout le mérite en revient à des acteurs qui laissent patiemment monter la sauce sans que le spectateur n’y comprenne rien pendant longtemps avant que les affrontements finaux ne fassent voler en éclat la douce torpeur collective. Sous le vernis de la convivialité se cache souvent le venin de la rivalité et des non-dits.

Un film so british

Les anglais savent y faire pour déconstruire patiemment les apparences dans un jeu de massacre qui ne dit pas son nom. Là où devrait se dérouler une petite fête conviviale se dissimule un soupçon si inavouable qu’il finit par faire se confronter les petits secrets cachés. Le couple d’hôtes accueillants interprété par les toujours impeccables Kristin Scott Thomas et Timothy Spall semble dès le départ sur une longueur d’onde ambivalente. Pendant qu’elle se réjouit doucement de sa réussite professionnelle tout en attendant ses convives et préparant les amuse-bouches, il se terre dans un mutisme forcené, semblant rabâcher une pensée qui l’obsède. Puis débarquent des invités de choix interprétés par Bruno Ganz, Cillian Murphy et un bel équipage de seconds rôles britanniques. Et la soirée part en vrilles. Entre une annonce de maternité pas si sereine, un invité au trouble communicatif, un couple au bord de la rupture et une invitée qui n’arrive pas mais devient de plus en plus centrale dans les conversations, c’est une mayonnaise qui monte patiemment jusqu’à engloutir l’assistance. L’appartement bourgeois est constamment traversé par des invités agités, de la salle de bain au jardinet pour une atmosphère de moins en moins détendue. Le choix d’un noir et blanc classieux souligne l’atmosphère de thriller des années 30 recherchée par la réalisatrice. Pour un moment de cinéma concis et jubilatoire, même si la recherche d’une spontanéité parfois factice nuit à la construction du scénario.

Il reste de The Party l’impression d’avoir assisté à un intermède à la fois comique et dramatique. La fête est forcément hachée, sinon ce ne serait pas un vrai film britannique!

SYNOPSIS ET INFOS

 

The Party
The Party

Janet vient d’être nommée ministre de la santé, l’aboutissement de toute une carrière. Elle réunit avec son époux Bill quelques amis proches. Mais la fête prend un tournant inattendu.


Sortie
: le 13 septembre 2017
Durée : 1h08
Réalisateur : Sally Potter

Avec : Kristin Scott Thomas, Timothy Spall, Patricia Clarkson
Genre : Biopic, Drame

 

 

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeu des acteurs
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here