Le Théâtre des Champs Elysées dévoile son programme 2016/2017

Théâtre des Champs Elysées
Théâtre des Champs Elysées, programme 2016/2017

Le Théâtre des Champs Elysées dévoile son programme 2016/2017

Le Théâtre des Champs-Elysées présentait son Programme 2016-2017 le lundi 4 avril lors d’une soirée de gala. Une programmation dans la continuité de la qualité à l’honneur depuis déjà plusieurs années. Des têtes d’affiche mondialement reconnues, des étoiles montantes pour assurer l’éclosion des futurs talents et toujours cette diversité salvatrice. Le président Raymond Soubie et le directeur Michel Franck ont rivalisé d’éloquence pour mettre l’eau à la bouche et lancer la campagne d’abonnement. Suivez le guide.

L’introduction de Raymond Soubie met les choses au clair. L’enthousiasme est contenu et la douce assurance d’avoir fait du bon travail rassure l’audience nombreuse. Si de grands noms sont devenus des étendards du TCE pour le plus grand plaisir du public, il n’est nulle question d’arrêter de surprendre. La salle trépigne d’impatience de découvrir les évènements à ne manquer sous aucun prétexte. Raymond Soubie laisse la parole à Michel Franck pour un festival de clarté et de volubilité. Rien n’est laissé sous silence, il présente le programme sans discontinuer pendant une longue heure pour satisfaire l’appétit de la salle.

Un véritable feu d’artifice de drames et d’éblouissement sont au programme

A tout seigneur tout honneur. L‘Opéra inaugure la divulgation du prestigieux programme. Le Norma de Bellini avec la célèbre Cecilia Bartoli, L’Opéra de quat’sous de Kurt Weill et Bertolt Brecht mis en scène par Bob Wilson et interprété par la célèbre troupe du Berliner Ensemble, du Mozart (Don Giovanni), du Monterverdi (Le retour d’Ulysse dans sa patrie) et du Debussy (Pelléas et Mélisande), le ton est donné. De l’ambition scénique, le meilleur du repertoire et des interprètes mondialement reconnus, de quoi donner envie de réserver dès maintenant les trop rares soirées de représentations. Un véritable feu d’artifice de drames et d’éblouissement sont au programme. Les opéras en concert oratorio ne sont pas en reste avec notamment L’enlèvement au sérail de Mozart et Le Messie de Haendel.

Les orchestres résidents et associés vont faire déferler un flot de mélodies enchanteresses sur le TCE. Quelques noms attirent l’attention du public, comme Boris Bérézovsky au piano avec l’Orchestre philharmonique de Saint Petersbourg ou Katia Buniatishvili avec le Rotterdams Philharmonish Orkest. Le nom de Daniel Barenboim retentit par ici, celui de Philippe Herreweghe se fait entendre par là. De quoi passer des moments de pure magie. Quand vient le programme du chant, c’est le bonheur. Les noms de Jonas Kaufmann, Philippe Jaroussky, Roberto Alagna et Nathalie Dessay sont cités, la liste des noms donne le vertige. Michel Franck se pâme littéralement à l’évocation de ses chouchous Vannina Santoni et Marie-Nicole Lemieux, à découvrir à tout prix.

Le programme de piano sera au diapason des années précédentes

La partie récital attire l’attention d’un public habitué aux meilleurs interprètes mondiaux. Le programme reprend des noms validés et approuvés pour leur talent inouï. Lang-Lang, Christian Zacharias, Grigory Sokolov, Fazil Say, Piotr Anderszewski, Nikolaï Lugansky, Alexandre Tharaud, le programme de piano sera au diapason des années précédentes. Michel Franck insiste également sur les concerts du dimanche matin avec des interprètes à la renommée croissante et des belles surprises en perspective. Le flot de bonnes nouvelles se finit dans le ravissement des spectacles de danse, avec de belles surprises au programme.

Si Irina Kolesnikova reviendra ravir les aficionados avec ses Lac des Cygnes et Giselle, les noms de Benjamin Millepied et du Swan Lake du Ballet national de Norvège attirent l’attention. Le L.A. Dance Project du premier promet un grand moment de danse. La mise en scène aquatique et ambitieuse du second interroge sur la manière qu’aura le TCE de gérer les tonnes d’eau nécessaires pour le spectacle aquatique sans noyer la salle.

Une heure de pur bonheur se finit dans un tonnerre d’applaudissements. La saison 2015/2016 n’est pas encore finie qu’il faut se projeter dans la saison prochaine et penser à réserver ses soirées. Les promesses sont belles, nul doute qu’elles seront tenues dans ce temple de la musique et du spectacle.

Lien internet du programme: Saison 2016/2017 au Théâtre des Champs-Elysées

Note
Richesse du programme
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here