Tom à la ferme, un film de Xavier Dolan

Tom-a-la-ferme-Xavier-Dolan-affiche

 

Sortie : le 16 avril

Durée : 1h42

Avec : Xavier Dolan, Lise Roy, Pierre-Yves Cardinal

Beaucoup attendent un film de Xavier Dolan, le fusil en main, détracteurs de son arrogance juvénile : « alors, encore un exploit du petit prodige québécois ? »

Synopsis :

[pull_quote_center]Un jeune publicitaire voyage jusqu’au fin fond de la campagne pour des funérailles, et constate que personne n’y connaît son nom, ni la nature de sa relation avec le défunt. Lorsque le frère aîné de celui-ci lui impose un jeu de rôles malsain visant à protéger sa mère et l’honneur de leur famille, une relation toxique s’amorce qui n’aura de cesse que la vérité éclate enfin, quelles qu’en soient les conséquences.[/pull_quote_center]

 

Pourquoi s’attarder sur cette jeunesse ? Xavier Dolan n’a pas 25 ans, il a mille ans. Comme un chat, le cinéaste a plusieurs vies et en joue une à chacun de ses films.

 

130924_ki3zz_tom_a_la_ferme_sn635

 

Après sa « trilogie des amours impossibles »  J’ai tué ma mère – Les amours imaginaires – Laurence Anyways, Xavier Dolan adapte une pièce de Michel Marc Bouchard. Pour une fois, le cinéaste n’est pas à l’écriture, pourtant il semble n’avoir jamais été autant impliqué.

Tom à la ferme serait pourtant un cousin de cette trilogie. Si la dimension pop des précédents films s’efface au profit du sombre et du sobre, il est tout autant question de relations impossibles : amour d’un défunt, amour aveuglé d’une mère, transfert sur le frère … Xavier Dolan explore plus que jamais le lien ténu entre Eros et Thanatos.

Capture d’écran 2014-04-15 à 12.20.32

Montage saccadé et obsession du cadrage renforce la dynamique d’emprisonnement de Tom. Au fil du film, la brume campagnarde absorbe l’astre solaire qu’il est. Le visage tuméfié par les coups, Tom finit par en redemander. Au cours d’une strangulation d’une sensualité morbide, Francis (puissant Pierre-Yves Cardinal) , le frère torturé, lui dit bien « c’est toi qui décides quand j’arrête », car dans Tom à la ferme, le drame est avant tout mental. Les quelques échappées du jeune homme hors de la maison ne font que renforcer le malaise : partira-t-il ou pas? Le spectateur est suspendu aux lèvres de Tom.

Où est le bien, où est le mal ?  Tom à la ferme se regarde comme un thriller psychologique d’une subtilité rare. Les échelles de valeur y sont bouleversées. Ainsi,  le visage de la mère, Lise Roy, riant aux larmes devient source d’angoisse. Une magnifique scène de tango dans une grange est tout à la fois sensuelle, drôle et effrayante. Dans Tom à la ferme, on ne sait jamais sur quel pied danser.

La fin laisse un goût amer, ne sommes-nous toujours pas prisonnier de quelque chose ?

 

Mégane Mahieu
Mégane écrit régulièrement pour Publik'Art depuis 2012 et officie pour d'autres médias. Diplômée de Lettres et Arts, passionnée de cinéma, surtout celui d'auteur français, Mégane partage sa vie entre Strasbourg et Paris.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here