Treize jours ou l’enfer d’une jeune femme kidnappée (Denoël)

Roxane Gay

Treize jours ou l’enfer d’une jeune femme kidnappée (Denoël)

Roxane Gay est un auteur américain, également professeur agrégé, éditeur et commentateur. Elle a publié de nombreux livres sur les femmes. Treize jours est son dernier roman. Un roman choc, un roman dur, un roman qui fait mal.

Scénario poignant

Roxane Gay est née aux Etats-Unis et connaît bien Haïti puisqu’elle est issue d’une famille haïtienne. Dans son livre, elle ne va pas guère vanter la beauté de son pays d’origine, mais plutôt nous dévoiler la face cachée d’Haïti. Mireille est la fille d’un homme qui a fait fortune aux Etats-Unis et qui est revenu vivre dans son pays, à Port-au-Prince. Mireille a épousé un américain et ensemble, ils viennent passer des vacances chez les parents de Mireille. Et puis, un matin, alors qu’ils allaient à la plage, Mireille se fait enlever sous les yeux de son mari et de son fils.

Première partie : la cage

Les 275 premières pages relatent le calvaire vécu par Mireille, quand elle est séquestrée par ses ravisseurs. Mireille, enfermée dans une « cage », pense aussi à son passé, à tout ce qu’elle a vécu avant son enlèvement. Dans sa vie, il y a désormais un avant et un après. Bien sûr, impossible de vous en dire davantage sans dévoiler toute l’horreur du récit. Il en ressort que l’auteur analyse la femme et tout ce qu’elle peut ressentir, à la fois dans sa tête et dans son corps, à chaque atrocité réalisée par des hommes. Ce livre est merveilleusement écrit par une femme, une femme qui connaît parfaitement la femme, son corps et les images qu’il peut véhiculer. Une sensibilité extrême de femme. A chaque page, on est Mireille. Si elle ne devient plus “personne”, nous, on devient Mireille. Dans les moindres détails, tout est écrit avec tellement de vérités, et à la première personne, que l’on s’identifie en permanence avec Mireille.

Deuxième partie : l’après

A travers cette dernière partie, on continue, nous lecteurs qui connaissons les moindres détails de sa séquestration, on continue à être Mireille. A avoir mal en même temps qu’elle. De « personne » va-t-elle arriver à renaître en tant que Mireille, entourée de son mari et de son fils, chez elle, aux Etats-Unis ?

Roxane Gay nous plonge au cœur d’une vérité cachée de Haïti où la corruption et les inégalités font que l’image qu’on en a est tellement loin de la vérité ! Après avoir lu ce roman, plus jamais on oubliera ce qui existe vraiment là-bas où les enlèvements sont monnaie courante. On pense plus particulièrement à l’enlèvement d’une jeune coopérante, originaire de Grenoble, en 2015, libérée au bout d’une semaine… Ce roman est une fiction, mais il pourrait, sans doute, être une histoire vraie… En attendant, c’est notre coup de coeur !

Quelques extraits :

Je suis devenue deux femmes : celle qui se souvenait de tout et celle qui ne se souvenait de rien. Cela exigeait un équilibre délicat. P.228

Ma mère m’a souvent dit qu’il y a certaines choses que l’on ne peut pas dire à un homme qui vous aime, des choses qu’il ne supporterait pas de savoir. Elle adhère à l’idée selon laquelle ce sont les secrets plutôt que la franchise qui renforcent la relation entre une femme et un homme. Elle le croit, bien qu’elle soit une personne honnête. L’honnêteté, dit-elle, n’a pas toujours à voir avec la vérité. P 312

Les enfants de sexe féminin ne sont pas en sécurité dans un monde où il y a des hommes. Elles doivent apprendre à être fortes. P.446

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS

Treize joursTrad. de l’anglais (États-Unis) par Santiago Artozqui

Fille de l’un des hommes les plus riches d’Haïti, Mireille Duval Jameson mène une vie confortable aux États-Unis. Mais alors qu’elle est en vacances à Port-au-Prince avec son mari Michael et leur bébé Christophe, Mireille est kidnappée. Ses ravisseurs réclament un million de dollars à son père. Pourtant, ce dernier refuse de payer la rançon, convaincu que toutes les femmes de sa famille seraient alors enlevées les unes après les autres. Pendant treize jours, Mireille vit un cauchemar. Son ravisseur, dit le commandant, est d’une cruauté sans nom. Comment survivre dans de telles conditions et, une fois libérée, comment surmonter le traumatisme, pardonner à son père et recréer une intimité avec son mari?
Mireille et les siens vont pourtant réussir à reprendre pied et découvrir que la rédemption peut revêtir les formes les plus inattendues.

Date de parution : le 24 août 2017
Auteur : Roxane Gay
Editeur : Denoël
Prix : 22,90 € (480 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here