Gaston propose une belle BD éminemment personnelle aux éditions La Boîte à Bulles. Sur la vie de ma mère se révèle un beau retour en enfance quand l’auteur se remémore les souvenirs nombreux liés à sa mère disparue. La prime enfance à Tanger, le passage à Haïti, des raccourcis en France et au Mali, l’auteur évoque une mère globe-trotteuse, soucieuse de préserver sa liberté et d’élever comme il se doit ces deux garçons. Si l’humour reste souvent au premier plan, la mélancolie et la tendresse ne sont jamais loin. Le style graphique rappelle le Franquin de la grande époque et le style belge si bien connu. La BD est un très sympathique moment de lecture sous l’égide du souvenir.

Une mère libre et forte à la fois

L’auteur ouvre littéralement la boîte à souvenirs pour évoquer celle qui l’a aidé à devenir un homme. Car le jeune garçon est d’abord semblable à tous les autres quand il côtoie les enfants d’expatriés dans le Maroc du nord des années 70. Il s’amuse, fait ses découvertes, apprend à se battre et fraie avec toutes les origines regroupées au lycée de Tanger. L’auteur fait preuve d’une très grande humanité quand il montre que les enfants ne font pas autant de difficultés que les adultes pour se côtoyer au quotidien. L’auteur évoque aussi toutes ces vacances passées dans le Jura, avec le sentiment d’être un étranger dans sa propre patrie. En partageant tous ses souvenirs, Gaston en profite pour brosser le portrait d’une femme libre, sa mère, mère très jeune qui n’a jamais hésité à mettre sa liberté tout en haut de ses préoccupations. Des apartés permettent à l’auteur de décrire tous ceux qu’il a connus, toujours affectueusement et sans jugement à l’emporte-pièce. Car Gaston garde de si beaux souvenirs d’enfance qu’il choisit de ne pas les travestir, racontant tout par le menu, du comportement particulier de sa mère Jeanne jusqu’à la rivalité avec son frère. Il ne cache rien et semble se livrer avec la plus parfaite sincérité. Le lecteur profite des dessins et d’un scénario qui dévoile chaque partie d’une existence passée à voyager de Tanger au Jura avec Julio Iglesias dans les oreilles, au rythme des facéties d’une mère prof de maths mais femme avant tout.

Sur la vie de ma mère est un très bel hommage à une personne en avance sur son temps, symbole de tolérance et d’affirmation de soi à une époque où ce n’était pourtant pas encore si simple. Un très beau moment de lecture à découvrir aux éditions La Boîte à Bulles!

Mot de l’éditeur: Sur la vie de ma mère… ou le récit d’une vie de femme à contre-courant des clichés.

L’auteur nous conte l’existence de Jeanne, Jeannette, son héroïne, sa maman, pionnière des mères célibataires, enseignante, globe-trotteuse… Une mère trop belle, trop aimée et trop aimante comme son fils aime à le dire, mais une mère que jamais rien ne fera flancher.

Rafistolés, rabibochés, son frère, sa mère et lui forment un équipage soudé qui affronte vents et marées. Du Maroc à Haïti en passant par la France et le Mali, Gaston nous narre un quotidien plein de tendresse souvent, de rudesse parfois mais d’amour toujours. à commencer par une enfance marocaine, où l’étrange est moins ressenti au sud de la Méditerranée que dans la campagne française, à l’occasion des vacances.

Au travers des itinéraires de ces personnages attachants, hauts en couleurs, Gaston compose un récit plein d’humanité et de tolérance et nous peint un admirable portrait de femme libre.

Date de parution: 2 janvier 2020

Auteur : Gaston

Editeur: La Boîte à Bulles

Prix: 29 euros, 320 pages

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici