Un bel hymne à l’amitié avec la bande dessinée Codine aux éditions La Boîte à Bulles

Codine
Codine, scénario de Jacques Baujard, dessin de Simon Géliot, La Boîte à Bulles

Un bel hymne à l’amitié avec la bande dessinée Codine aux éditions La Boîte à Bulles

Le dessinateur Simon Géliot et le scénariste Jacques Baujard adaptent en bande dessinée le roman Codine de l’écrivain roumain Panaït Istrati pour un moment de lecture tout en sensibilité. En contant la rencontre d’un jeune garçon de 8 ans avec un ancien bagnard aussi rustre que philosophe aux prémices du XXe siècle dans un coin reculé de la Roumanie, ils offrent à lire une méditation sur l’amitié et la dureté de la vie pour ceux qui ne rentrent pas dans le moule.

Une bande dessinée belle comme un roman

Le dessinateur Simon Géliot nimbe la bande dessinée Codine d’une atmosphère quasi onirique avec ses couleurs grisâtres pour rendre compte du dénuement d’une époque. Située sur les bords du Danube dans la ville reculée de Braïla dans la Roumanie du début du XXe siècle, l’histoire débute comme un conte avec Adrien, petit garçon de 8 ans obligé de venir habité avec sa mère dans un quartier mal famé. Son apparence innocente contraste avec une grande maturité qui le fait dénoter avec les enfants de son âge. Une rencontre décisive va le pousser à côtoyer Codine, ancien forçat à la force surhumaine et à la sagesse des anciens. Sans éducation scolaire, l’adulte voit une rage indicible gronder au fond de son coeur, que son jeune compagnon parvient parfois à apaiser mais qui le fait agir trop souvent de manière brutale. Les profonds liens d’amitié qui tient les deux personnages se basent sur un respect mutuel autant que sur l’envie de ne pas évoluer seul dans l’abrupt monde des hommes. L’issue dramatique semble inéluctable tant Codine parait trop grand et trop vrai pour la petitesse de ses semblables. Le scénariste Jacques Baujard agrémente l’histoire de phrases belles comme des maximes issues de la plume de Panaït Istrati. L’écrivain roumain de langue française, surnommé Le Gorki des Balkans, a rédigé plusieurs ouvrages constituant le cycle des Récits d’Adrien Zograffi dont Codine est un extrait représentatif.

Codine est une bande dessinée qui se lit comme un beau roman d’apprentissage, le jeune enfant grandit de plusieurs siècles au contact de l’adulte perdu dans le monde des hommes. Une bande dessinée qui donne également envie de se plonger enfin dans l’oeuvre de l’écrivain roumain trop méconnu Panaït Istrati.

RESUME DE L'EDITEUR, INFOS ET PLANCHES DE L'ALBUM

Au début du 20e siècle, le petit Adrien Zograffi, huit ans, vient vivre avec sa mère, blanchisseuse, dans le quartier le plus déshérité de Braïla, sur les bords du Danube, en Roumanie. Il fait la connaissance de son voisin Codine, un géant révolté, ancien bagnard, emprisonné dix ans pour avoir tué son meilleur ami. Devenus amis, ils iront jusqu’à échanger leur sang et se promettre de se protéger l’un l’autre. Une magnifique fable sociale, adaptée du roman de Panait Istrati, écrivain roumain francophone, voyageur humaniste, défenseur de la liberté. Un véritable hymne à l’amitié émouvant et touchant.

Date de parution : le 2 mai 2018
Scénariste(s) : Jacques Baujard
Dessinateur(s) : Simon Géliot
Genre : Adaptation
Editeur : La Boîte à Bulles
Prix : 18 € (96 pages)
Acheter sur : Amazon l BDFugue

Codine
Codine

Codine
Codine

Codine
Codine

Codine
Codine

Note
Originalité
Dessin
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here