Une BD qui donne le sourire, Le jeune acteur 1, aventures de Vincent Lacoste au cinéma par Riad Sattouf aux éditions Les livres du futur

Devenu un des dessinateurs les plus en vue depuis le succès de ses séries Les pauvres aventures de Jérémie, Pascal Brutal et L’arabe du futur, Riad Sattouf s’est également lancé dans le cinéma avec 2 films plutôt comiques, Les Beaux Gosses en 2009 et Jacky au royaume des filles en 2014. L’auteur revient sur sa rencontre avec un jeune Vincent Lacoste, pas du tout destiné au cinéma mais au naturel qui fait mouche.

Une rencontre incongrue

Les premières pages offrent un surprenant dialogue entre l’acteur et l’auteur. Ils se racontent tour à tour pour offrir 2 visions d’une rencontre faite de malentendus et de subjectivités. L’auteur n’est pas encore la star qu’il est devenu depuis, il est mal à l’aide et n’a pas forcément confiance dans ses capacités de réalisateur. Le jeune Lacoste a 14 ans, il est encore au collège et n’a encore rien tourné. La rencontre a tout du malentendu, Riad Sattouf a d’autres premiers choix, Lacoste a l’impression d’avoir foiré son audition, et pourtant, l’attraction se fait petit à petit. Le lecteur comprend vite que chacun est le miroir de l’autre, ils se retrouvent chacun dans les faiblesses et les ambitions de l’autre, et ils doivent s’apprivoiser pour grandir tous deux. Le récit autobiographique est double et chacun se dévoile en révélant leurs histoires respectives. Riad Sattouf a été marqué par François Truffaut et son personnage lui-même miroir d’Antoine Doinel interprété 4 fois par Jean-Pierre Léaud, Vincent Lacoste évolue dans un milieu légèrement hostile où les ados dominants s’accaparent les plus jolies filles. Les anecdotes et les digressions font côtoyer au plus près une relation privilégiée entre 2 personnages devenus extrêmement marquants dans la culture populaire avec des albums pour l’un et des films pour l’autre.

La BD se lit avec le sourire aux lèvres, avec toujours cet effet grossissant d’identification cher à l’auteur. Les dessins s’inscrivent dans la droite lignée de son oeuvre déjà pléthorique et appelée à devenir un reflet miroir de son époque et surtout de sa jeunesse.

Synopsis: En 2008, Riad Sattouf réalise son premier film, Les Beaux Gosses. Il choisit comme premier rôle le jeune Vincent Lacoste, timide et complexé, qui n’avait jamais imaginé être acteur. Le collégien de 14 ans se retrouve alors propulsé dans le monde secret, fascinant et parfois flippant du cinéma !

Editeur: Les livres du futur

Auteur: Riad Sattouf

Nombre de pages / Prix: 144 pages / 21,50 euros

NOS NOTES ...
Originalité
Dessins
Scénario
Plaisir de la lecture
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.
Devenu un des dessinateurs les plus en vue depuis le succès de ses séries Les pauvres aventures de Jérémie, Pascal Brutal et L'arabe du futur, Riad Sattouf s'est également lancé dans le cinéma avec 2 films plutôt comiques, Les Beaux Gosses en 2009 et...une-bd-qui-donne-le-sourire-le-jeune-acteur-1-aventures-de-vincent-lacoste-au-cinema-par-riad-sattouf-aux-editions-les-livres-du-futur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici