Une belle BD iconoclaste avec Fêtes himalayennes – Les derniers Kalash aux éditions La Boîte à Bulles

Fêtes himalayennes Les derniers Kalash, La Boîte à Bulles
Fêtes himalayennes Les derniers Kalash, La Boîte à Bulles

Une belle BD iconoclaste avec Fêtes himalayennes – Les derniers Kalash aux éditions La Boîte à Bulles

Les éditions La Boîte à Bulles proposent une BD d’intérêt public à découvrir d’urgence. En 1978, 3 amis partent au Pakistan découvrir une communauté oubliée de tous et menacée d’extinction. Les Kalash sont polythéistes, hantés par d’omniprésentes divinités ancestrales et perclus de valeurs humanistes comme le respect et l’entraide mutuelle. La BD laisse d’abord penser à un canular et le lecteur perplexe est suspicieux mais recherches faites, le témoignage est véridique et la communauté païenne des Kalash existe bel et bien, encore au XXIe siècle, à deux pas des talibans et des menaces du monde moderne. L’oeuvre des 5 auteurs donne un bon coup de pied dans la fourmilière de l’ethnocentrisme occidental, laissant penser qu’une autre voie est possible pour sortir du cynisme capitaliste. Jusqu’à se demander qui sont réellement les vrais païens….

Des fêtes décrites avec art et poésie

Jean-Yves Loude, Viviane Lièvre et Hervé Nègre ont véritablement entrepris un voyage d’exploration en 1978 pour mieux connaitre la communauté Kalash en plein coeur de l’Himalaya. Là où beaucoup d’autres auraient pu choisir des régions plus exotiques en plein coeur de l’Amazonie ou dans les territoires harassés de chaleur de l’Afrique de l’Ouest, les 3 globe-trotters choisissent la frontière Pakistano-afghane pour se fondre parmi les 3000 derniers héritiers d’une culture ancestrale. Ils visent la découvert des traditions liées à l’époque centrale du solstice d’hiver. Et le lecteur en prend plein la vue. Chansons, danses, prières, la description semble exhaustive et pleine d’empathie. Car les Kalash renvoient à l’homme primitif, celui qui espérait la clémence des dieux, la fertilité pour tous et la persistance de la communauté. L’intérêt individuel semble se fondre derrière la visée collective et les voeux de fertilité ont bien plus de sens que l’acquisition de richesse tant vantée par notre civilisation capitaliste. Le dessin presque enfantin se mélange avec des photos d’époque pour toucher du doigt le quotidien d’une communauté oubliée de tous. Plus le lecteur avance dans l’ouvrage, plus il sent que le témoignage des 3 compagnons revêt une valeur primordiale, mettant à distance les mirages de notre époque matérialiste pour se concentrer sur l’essentiel. La vie en communauté, le respect mutuel et l’humour, autant de choses qui semblent avoir disparues en l’an 2018 tandis que la fronde gronde dans les rues hexagonales. Le premier voyage ne suffit pas aux 3 explorateurs qui reviennent plusieurs fois pour toujours mieux comprendre les traditions locales, jusqu’à se demander s un retour dans leur pays d’origine fait vraiment sens.

Fêtes himalayennes est un témoignage inestimable sur la diversité de notre monde. L’existence moderne standardisée et vidée de sa magie semble bien vaine quand la BD se referme. La BD sort le 9 janvier prochain et mérite plus qu’un coup d’oeil curieux car c’est une vraie pépite qui remet en cause nos valeurs occidentales. La BD semble nous demander si nous ne faisons pas fausse route, ce sentiment ne se produit pas tous les jours après chaque lecture.

[vc_text_separator title=”RESUME DE L’EDITEUR, INFOS ET PLANCHES DE L’ALBUM” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Dans les vallées reculée de la frontière Pakistano-afghane, les trois mille derniers Kalash de l’Himalaya tentent de préserver leur culture et leurs traditions ancestrales, désormais menacées par l’islamisation de la société et le monde moderne.
À l’approche du solstice d’hiver, les Kalash chantent et dansent pour la renaissance des saisons et la fertilité de leurs cultures. Ils prient les dieux et les esprits de la nature, dialoguent avec les fées et écoutent les instructions du chamane.
C’est pour vivre de l’intérieur l’événement le plus sacré de la tradition que Jean-Yves Loude, Viviane Lièvre et Hervé Nègre ont intégré le quotidien de ce peuple, appris leur langue et adopté leurs rites.
Un voyage captivant en terres chamanique au cœur du Pakistan, coédité par le Musée des confluences de Lyon.

Date de parution : le 9 janvier 2019
Scénariste(s) : Hubert Maury
Dessinateur(s) : Jean-Yves Loude
Genre : Témoignage
Editeur : La Boîte à Bulles
Prix : 18 € (96 pages)
Acheter sur : Amazon l BDFugue

Fêtes himalayennes
Fêtes himalayennes

Fêtes himalayennes
Fêtes himalayennes

Fêtes himalayennes
Fêtes himalayennes

Fêtes himalayennes
Fêtes himalayennes

Note
Originalité
Dessins
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here