Une belle histoire de résilience avec De la cité au Galibier aux éditions L’Harmattan

De la cité au galibier
De la cité au Galibier, Olivier Geai, L’Harmattan

Une belle histoire de résilience avec De la cité au Galibier aux éditions L’Harmattan

De la cité au Galibier narre l’histoire de Steven, jeune homme de banlieue incapable de s’extraire du cycle infernal de l’échec scolaire et du trafic de drogue dans une banlieue parisienne semblable à tant d’autres. L’auteur Olivier Geai colle au plus près du réel pour faire ressentir la force vitale du jeune héros à travers les épreuves qu’il subit d’abord avant de se les imposer à vélo pour se réaliser et sortir de l’engrenage. Car le Galibier, c’est une des étapes les plus mythiques du tour de France, comme un symbole de la qualité que détient chacun au plus profond de soi pour surmonter les épreuves.

Une histoire d’aujourd’hui

En 2018, la vie en banlieue est exactement la même que depuis 40 ans avec ses barres de béton, son taux de chômage galopant et ses perspectives limitées avec l’argent facile du trafic de drogue comme seule issue. Quand les différents gouvernants successifs font mine de regarder ailleurs pour ne pas voir la vérité en face, il ne reste plus que la débrouillardise pour surnager et les trafics en tout genre. Le jeune Steven a lâché l’école et passe ses journées à regarder les alentours pour prévenir toute intrusion policière dans sa cité. Il est guetteur mais rêve de gravir les cols mythiques du tour de France. Il lui faudra se retrouver à la croisée des chemins, entre règlements de comptes et déchainement de violence pour faire le choix de vivre son rêve. L’auteur multiplie les surprises pour donner à son ouvrage des airs de conte moderne. Car le héros a plus que besoin de sa volonté de fer pour forcer l’admiration des personnages qu’il n’aurait jamais du rencontrer. Un policier, un déménageur, une jeune femme, tous vont jouer un rôle dans cette renaissance, faisant la preuve que pour se réaliser il faut également pouvoir compter sur des rencontres pour aller au delà de ses blocages et de sa différence. L’auteur place son ouvrage sous le signe de la bienveillance pour faire vivre à Steven une aventure extraordinaire. Le récit de son tour de France fait mal aux cuisses et fait toucher du doigt les efforts nécessaires pour réaliser ses rêves. Cette passion du vélo devient une métaphore de ce que chacun peut être capable de réaliser grâce à une persévérance constante et à une hargne omniprésente.

De la cité au Galibier privilégie un style direct sans fioritures aux envolées lyriques pour raconter une histoire de résilience en plein coeur d’aujourd’hui. Car des Steven, il y en a certainement plus qu’on ne le croit et ils doivent tous attendre une opportunité pour se réaliser. Ils devraient peut être lire cet ouvrage pour se faire aider!

[vc_text_separator title=”RESUME DE L’EDITEUR ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]
De la cité au galibier
De la cité au Galibier, Olivier Geai, L’Harmattan

Steven est un jeune homme sans projet d’avenir si ce n’est celui du trafic juteux de la cité. Guetteur, il a abandonné l’école très tôt pour lui préférer l’argent facile. En parallèle à cela, il parcourt à vélo des kilomètres pour oublier la douleur d’un quotidien gâché par ce manque de confiance en soi et cet avenir en lequel il ne croit plus.

Ancien éducateur et ancien chef de service, Olivier Geai écrit depuis son adolescence. Il est également chroniqueur et consultant sportif à la radio.

Date de parution : le 25 juillet 2018
Auteur : Olivier Geai
Editeur : L’Harmattan
Prix : 21 € (230 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Style
Trame
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here