C’est d’abord comme une comédie dramatique bubblegum que débute The Crossing. Deux adolescentes entre Shenzen et Hong Kong fomentent le projet de partir en vacances au Japon. Mais pour cela il leur faut de l’argent. Elle trafiquotent alors dans leur coin avant d’intégrer une organisation clandestine, profitable mais dangereuse. C’est à une sorte d’initiation à l’âge adulte que se prête la réalisatrice Bai Xue, inconséquente mais pas sans intérêts.

Deux jeunes filles ambitieuses

La mélancolie initiale du film tranche avec l’emballement d’évènements qui ne vont pas manquer de séparer irrémédiablement les deux héroïnes. La jeune Peipei se prête au jeu de différents trafics avec talent et innocence au milieu de garçons tous visiblement attirés par elle mais eux aussi concentrés avant tout sur le business pour sortir de leurs petites conditions. Le scénario suit les allers-retours entre les deux côtés de la frontière, avec cette crainte vissée au corps de se faire prendre par des douaniers zélés. La contrebande prend toute la place et les relations humaines passent petit à petit au second plan, notamment entre l’héroïne et ses parents. Le ton doux amer du début du film se transforme en vrai problème judiciaire quand les bisbilles s’accumulent. La situation politique entre la Chine et sa voisine Hong Kong devient centrale et interroge sur les élans libertaires de la petite sœur toujours nantie d’un statut spécial. Le film a beau devenir un peu répétitif, il ne cesse de fasciner par cette petite histoire très métaphorique, surtout quand les relations humaines commencent à passer après les affaires, image des travers humains de plus en plus déshumanisés.

The Crossing est une belle expérience de cinéma avec ses héroïnes à la beauté juvénile vénéneuse. Non pas vénales mais tournées vers leur objectif commun, ce séjour au Japon vécu comme un paroxysme existentiel.

Synopsis: Peipei est une lycéenne de 16 ans qui vit avec sa mère à Shenzhen et étudie à Hong Kong. Avec sa meilleure amie Jo, elles rêvent de vivre un jour de Noël sous la neige au Japon. Alors que Peipei cherche du travail pour financer ce voyage, le petit ami de Jo lui propose de se faire de l’argent en passant illégalement des téléphones portables par la frontière. D’abord craintive, Peipei prend de l’assurance quand les entrées d’argent se font plus importantes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici