Une exposition photographique foisonnante avec Vivian Maier au Musée du Luxembourg

Le Musée du Luxembourg propose une exposition photographique pour s’immerger dans l’univers et la vision de Vivian Maier du 15 septembre 2021 au 16 janvier 2022. Née en 1926 à New York d’une mère française et d’un père d’ascendance autrichienne, Vivian Maier a exercé la profession de gouvernante tout en se passionnant pour la photographie de rue de manière frénétique pour des instantanés pleins de profondeur. L’exposition s’organise de manière thématique pour relater les capacités prodigieuses de la photographe à saisir l’âme de ses modèles improvisés.

Une oeuvre pleine de sens

Sans avoir revendiqué le statut d’artiste ni avoir voulu abandonner les jeunes enfants dont elle avait la charge, Vivian Maier a livré un regard plein de bienveillance sur ses contemporains mais sans aucun angélisme, à partir de 1951 à New York puis dès 1956 à Chicago. Les individus qui apparaissent sur les clichés d’abord en noir et blanc puis en couleur font voyager dans le temps dans une époque si loin si proche où les hommes portaient chapeaux et cravates, et les femmes des robes bien sages. Vivian Maier n’a pas cherché à prendre de la hauteur, s’immergeant littéralement dans la foule au gré de ses promenades et de ses voyages, au cœur de ses contemporains dans la société américaine d’alors, pour faire apparaitre les mutations en cours, qu’elles soient sociales ou politiques. Le concept de rêve américain est porté bien haut et la modernité empreint le quotidien de tous. A côté de clichés bien connus, l’exposition permet d’admirer également, pour la première fois, des archives inédites de la photographe, découvertes en 2007. Photographies vintages que Vivian Maier a pu tirer elle-même dans des conditions artisanales totales, films super 8 jamais montrés auparavant, enregistrements audio avec des discussions attendrissantes entre elle et ses petits protégés, l’exposition permet de saisir l’épaisseur des intentions de la photographe. Les thèmes abordés dans des thématiques variées comme les autoportraits, portraits, gestes, jeux cinétiques, cinéma, couleurs et formes. Un voyage photographique passionnant.

La commissaire d’exposition et directrice de diChroma photography, Anne Morin, propose un parcours qui ravira les admirateurs d’une oeuvre exigeante et surtout parlante. La proximité avec les modèles et les sujets touche les visiteurs pour un moment de visite des plus immersifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici