La Rmn-Grand Palais propose une exposition monumentale consacrée à Napoléon Bonaparte à partir du 28 mai 2021. Un parcours pléthorique offre des analyses filmées, des tableaux fastueux et des objets d’époque pour brosser un portrait autant empathique qu’à charge sur celui qui a rénové l’état français et élevé le prestige de la nation mais aussi fait couler des bains de sang et rétabli l’esclavage. Le panorama est complet et ne passe rien sous silence avec un parcours juché sous la grande halle de la Villette. La visite est éblouissante et propose un déroulé chronologique qui donne une vue passionnante sur les apports du personnage jusqu’à sa chute, son exil et sa mort. Un immanquable de la réouverture des expositions après une trop longue période de jachère culturelle.

Une exposition grandiose

Il fallait bien mettre les grands plats dans les très grands pour aborder l’oeuvre d’un personnage clé de l’Histoire de France. Un gigantesque NAPOLEON jaune accueille le visiteur dans un lieu d’au moins 5 mètres de hauteur sous plafond. Une première chronologie introductive présente le parcours du jeune Napoléon Bonaparte avant le coup d’état du 18 Brumaire 1799 où le général prit le pouvoir. L’exposition montre une claire fracture dans le caractère du grand homme à partir de 1808 où le réformateur, législateur et triomphateur se changea en dictateur tyrannique à mesure que son réservoir d’hommes disponibles pour le combat s’amenuisait. Le bicentenaire de sa mort est l’occasion de revenir sur le cas Napoléon pour lui redonner la place à laquelle il a droit. La Rmn – Grand Palais et RERE / Adonis ont obtenu des prêts prestigieux pour agrémenter le parcours d’oeuvres prestigieuses. Portraits de Bonaparte, sacre de Napoléon 1er réalisé par David, représentations de bataille, rien ne manque depuis la 1ère campagne d’Italie jusqu’à la déroute de Waterloo en passant par la campagne d’Egypte et les grandes victoires d’Austerlitz et de la Moskova. Les 9 sections de cette période charnière dressent un portrait à la fois romanesque et sans concession pour celui qui répudia son épouse bienaimée pour se remarier et assurer sa descendance. Des établissements prestigieux ont concouru à fournir des oeuvres majeures, le musée du Louvre, les châteaux de Versailles, le chateau de Fontainebleau et le chateau de Malmaison, le musée de l’Armée, le musée du Mobilier National et la Fondation Napoléon ont prêté plus de 150 pièces originales réunies ensemble pour la première fois. Le parcours chronologique se veut également pédagogique avec des jeux pour les plus jeunes afin de les intéresser au sujet. Les dispositifs numériques ne manquent pas pour permettre une véritable immersion dans les étapes clés d’une existence hors norme dans l’histoire de France.

Cette exposition Napoléon est une splendeur à ne pas manquer pour mieux comprendre notre histoire. Qu’il soit jugé fou, mégalomane, héros ou imposteur, Napoléon ne peut pas laisser indifférent, dans sa grandeur comme dans ses atermoiements. C’est aussi ça qui fait un grand homme.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici