Une passionnante exposition Chaïm Soutine / Willem de Kooning, la peinture incarnée au Musée de l’Orangerie jusqu’au 10 janvier 2022

Le musée de l’Orangerie met en regard deux peintres majeurs du XXe siècle, Soutine et De Kooning pour des réflexions parallèles sur leurs influences respectives et leurs évolutions. Le peintre de l’École de Paris d’origine russe Chaïm Soutine (1893–1943) et le peintre expressionniste abstrait américain d’origine néerlandaise Willem de Kooning (1904-1997) ont beau ne s’être jamais rencontrés, le second a exprimé l’influence majeure du premier sur son oeuvre. Cette exposition est une opportunité unique d’apprécier l’impact de la peinture de Soutine sur la vision picturale du grand peintre américain.

Une exposition à ne pas manquer

Les deux peintres ont cela pour eux qu’il est possible de les identifier dans l’histoire picturale du XXe siècle. Entre Picasso, Matisse, Lucian Feud et Basquiat, Soutine et De Kooning ont exploré des territoires vierges en partant d’influences décisives pour les pousser encore plus loin. La figure d’artiste maudit de Soutine au cœur de la génération des peintres d’après-guerre située à Paris est étroitement liée à l’image de la bohème et des excès de cette petite caste. En parvenant à rendre son œuvre visible aux États-Unis entre les années 1930 et 1950, Soutine a durablement marqué le courant expressionniste abstrait américain. Son décès en 1943 le coupe dans un élan qui aurait pu le mener plus haut. C’est justement Willem de Kooning qui découvre les tableaux de Soutine lors de la rétrospective qui consacre le peintre au Museum of Modern Art de New York en 1950. Tandis que le peintre néerlandais débute son chantier décisif des Woman, entre figuration et abstraction, l’influence de Soutine est prédominante. Il admire également les toiles de Soutine dans les collections de la Fondation Barnes de Philadelphie, pour une empreinte encore plus marquante sur son univers esthétique. Le parcours de l’exposition offre un panorama très large de deux parcours flamboyants et uniques,

L’exposition est organisée conjointement avec la Fondation Barnes de Philadelphie où l’exposition a été présentée entre mars et aout 2021. Cette fondation possède un nombre important d’œuvres de Soutine qui ont été réunies par le docteur Barnes sur les conseils de Paul Guillaume, qui est à l’origine de la collection du musée de l’Orangerie. Un moment artistique majeur de la saison culturelle parisienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici