Une vie sans fin, un roman audio de Frédéric Beigbeder (Audible)

Une vie sans fin, un roman audio de Frédéric Beigbeder (Audible)

Tout le monde connaît Frédéric Beigbeder, auteur, réalisateur et animateur. Son dernier roman, Une vie sans fin a été publié chez Grasset en Janvier 2018. Il vient de sortir en livre audio, chez Audible, interprété par Jonathan Lambert.

Scénario surprenant

La 4ème de couverture résume bien le livre. L’auteur a décidé de réagir par rapport à sa propre mort. Cinquantenaire, marié, père de deux filles, Frédéric Beigbeder se voudrait immortel. On a l’habitude des écrits satiriques de Beigbeder, mais cette fois-ci, c’est du sérieux. L’auteur se lance dans une enquête scientifique sur l’immortalité. Mais que le lecteur se rassure, l’auteur retrouve régulièrement sa folie et disjoncte totalement par moments !

L’autopromotion permanente

« Nous voulons tous briller dans la lumière des autres ». Un truc tout bête nous rend presque immortels : le selfie, la nouvelle idéologie de notre société. Le selfie, qui n’a jamais fait de selfie ? Tout passe par le selfie, une nouvelle façon de parler de soi, de se raconter aux autres, de se mettre en avant. Un acte totalement solitaire et narcissique. Mais c’est aussi un beau marche-pied social qui nous permet de progresser sur l’échelle de la notoriété. En fait, le selfie, c’est le moyen de crier à la face du monde : je pose, donc je suis vivant !

Émission sur l’immortalité

Pour préparer cette émission sur l’immortalité, le héros du livre qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Frédéric Beigbeder, lui aussi animateur et réalisateur de films satiriques, va faire les choses bien. Une démarche scientifique réelle, hyper documentée. Il va aller, avec sa fille, d’une dizaine d’années, à Genève, à la clinique du génome. Alors à partir de ce moment-là, on ne rit plus. On suit les avancées de l’auteur dans sa démarche sur Le Human Genome Project. Aujourd’hui on est capable de dépister des maladies mais pas les prédispositions à certaines maladies.

Repousser la mort

On peut régénérer quasiment tous les organes, mais le souci fondamental reste le cerveau. Les cellules du cerveau ne se régénèrent pas. Donner la vie pour un homme est un acte facile. Repousser la mort, quasiment impossible. La vie est une hécatombe : 59 millions de morts par an, presque deux décès par seconde. Et tout le monde trouve ça normal.
« Moi, la mort me scandalise. Je déteste ma mort. »

« Vieillir, c’est rigoler à une blague que tu connais par cœur. »

Paternité et vieillissement

La paternité est la chose qui a le plus marqué notre héros, même s’il pense que c’est à la portée de n’importe quel abruti. Toute vie est supérieure au néant. Et en même temps, on prend conscience qu’à 50 ans, le cerveau est plus jeune que le corps. Le corps s’use à toute vitesse. Du coup, le vieux a peur de tout : il devient parano ! il est là pour « faire chier son entourage » … On retrouve l’humour de l’auteur qui invente le GGBG : gigantesque gueule de bois générationnelle… On devrait délivrer un permis de paternité. Mais, hélas, personne ne l’aurait, même pas lui, l’auteur, affirme-t-il avec humour !

Ensuite, Beigbeder va analyser sérieusement les avantages et les inconvénients de la mort. « La mort est une fin, oui mais la vie est un préalable. »

Le Docteur Saldmann, le Docteur Yamanaka vont éclairer le lecteur sur le côté scientifique de cette recherche sur l’immortalité. Vous saurez tout sur les cellules souches, les cellules pluripotentes induites, les transplantations, le clonage… Mais aussi sur le séquençage de l’ADN, la transfusion de sang au laser…

Un livre riche d’enseignements

Le lecteur n’est pas habitué à la face sérieuse et philosophique de Frédéric Beigbeder. Bien sûr, que le lecteur se rassure, il retrouvera également ses gros délires, comme une émission faite sous l’emprise de drogues, ou une autre où les participants seront filmés en train de faire l’amour… Et surtout, sa fille Romy nous fera sourire avec son robot Pepper qu’elle ne quittera plus !

N’empêche que le lecteur se pose des questions car lui aussi n’a pas envie de mourir. Ou en tout cas, le plus tard possible… A vous de découvrir tout ce qu’il est possible de faire pour retarder le vieillissement de vos propres cellules à défaut d’être immortel ! Un livre à écouter avec intérêt !

Accédez au livre audio : Une vie sans fin

Offre d’essai Audible : 1 livre audio gratuit !

Profitez de l’offre d’essai Audible pour vous offrir gratuitement un livre Audio avec Audible.fr, pendant le premier mois d’un abonnement mensuel. Si vous n’avez pas aimé l’expérience, vous pouvez vous désabonner quand vous le souhaitez. Si au contraire, vous souhaitez rester abonné, vous recevrez chaque mois un crédit audio vous permettant de télécharger un livre audio, pour 9,95 euros.

Bénéficiez d’un livre audio gratuit

[vc_text_separator title=”RESUME DE L’EDITEUR et INFOS”]

Une vie sans fin

“La vie est une hécatombe. 59 millions de morts par an. 1,9 par seconde. 158.857 par jour. Depuis que vous lisez ce paragraphe, une vingtaine de personnes sont décédées dans le monde – davantage si vous lisez lentement. L’humanité est décimée dans l’indifférence générale. Pourquoi tolérons-nous ce carnage quotidien sous prétexte que c’est un processus naturel ? Avant je pensais à la mort une fois par jour. Depuis que j’ai franchi le cap du demi-siècle, j’y pense toutes les minutes. Ce livre audio raconte comment je m’y suis pris pour cesser de trépasser bêtement comme tout le monde. Il était hors de question de décéder sans réagir.”

Contrairement aux apparences, ceci n’est pas un roman de science-fiction.

©2018 Frédéric Beigbeder / Éditions Grasset & Fasquelle (P)2018 Audiolib

Date de parution : le 6 juin 2018
Auteur : Frédéric Beigbeder
Lu par : Jonathan Lambert
Durée : 7 h et 6 mn
Acheter sur : Audible

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir d'écoute
Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here