Valentin Vander dévoile un très bon deuxième album intitulé Mon étrangère

Valentin Vander, Mon étrangère

D’abord membre du collectif les Goguettes, Valentin Vander s’est mis à son compte et sort bientôt son deuxième album Mon étrangère. L’auteur compositeur va surprendre dès le 14 février 2020 avec son style teinté d’ironie et une belle capacité à faire sourire par des réparties bien senties. Est-il déjà une des très belles lames de la chanson française? La question mérite d’être posée.

Un album tout en subtilité

Avec ses 10 compositions, Valentin Vander choisit de voguer entre légèreté et gravité pour des enseignements qui laissent pensif sur des relations sentimentales éminemment complexes. La parole est donnée à des mélodies tranchantes qui ne peuvent pas laisser indifférent. Après son premier album L’audace ou la timidité paru en 2015, le chanteur musicien revient avec quelques compositions pop acidulées pour de la poésie qui fait du bien. Réalisé en collaboration avec Nicolas Gueguen, l’album Mon Étrangère permet de s’infiltrer dans une atmosphère comme hors du temps, entre années 60 yéyé et années 80 teintée de variété, le premier extrait l’Echo du Bonheur jongle avec les codes de la chanson française avec quelques ornements électroniques apportant une belle élégance. L’écriture des chansons rappelle la liberté de ton d’autres artistes bien connus aux paroles souvent très pertinentes, comme Jacques Dutronc ou Les Innocents, avec des belles rimes et des double sens qui font sourire et réagir. Pas de discours cousus de fil blanc, pas de langue de bois dans une écriture qui invoque les grands de la chanson française. L’amour reste au centre des thématiques, forcément amer et entouré d’une aura de frustration. De là à interroger sur les changements d’époque mais avec toujours la persistance des mêmes questionnements sur la meilleure manière de rencontrer l’âme sœur. L’artiste sera au Café de la Danse le 28 février pour partager ses mélodies à la finesse revendiquée en compagnie d’une audience certainement nombreuse. Issu d’une famille de musiciens, Valentin Vander a été à bonne école pour composer de belles envolées lyriques douces amères.

Entre introspection et bonnes phrases, l’artiste emporte avec lui l’auditeur sur un chemin semé de piques et de belles mélodies.

Note
Qualité des compositions
Plaisir de l'écoute
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here