Vengeful, une suite chaotiquement délicieuse (Lumen)

Vengeful, une suite chaotiquement délicieuse (Lumen)

V.E. Schwab est l’auteure de nombreux best-sellers au Royaume-Uni ainsi qu’aux États-Unis. En France, c’est avec sa saga Shades of magic qu’elle se fait remarquer et atteint une popularité dans le milieu du Young Adult en seulement quelques années. Après le succès de sa trilogie et du premier roman de sa nouvelle saga, le très célèbre Vicious, c’est maintenant Vengeful, sa suite, qui vient s’ajouter à la liste des romans de l’autrice traduits en français.

De nouveaux personnages

Vengeful voit apparaître de nouveaux personnages, qui s’intègrent à l’univers de terreur de V.E. Schwab à la perfection. Parmi les nouvelles additions, June, une métamorphe au passé mystérieux dont le lecteur ne connaît pas grand-chose. Mais aussi Marcella, veuve d’un membre de la mafia de Merit, qui entend bien profiter de ses nouveaux pouvoirs pour avoir la ville à ses pieds. Elle qui a tant souffert d’être réduite à un trophée et de s’être tue durant toutes ces années où son mari tenait les rênes, ne compte plus être silencieuse. Au contraire, Marcella n’hésite pas à faire du bruit, quitte à se faire remarquer par les services de police. Après une vie dans l’ombre, Marcella n’a pas l’intention de mourir dans l’ombre. Si elle tombe, ce sera dans l’admiration de tous. Ce comportement, à l’opposé de tout ce que l’on avait pu voir dans Vicious, surprendra le lecteur. V.E. Schwab change les règles du jeu grâce à Marcella, remettant en question tout ce qu’il pensait savoir.

L’illusion que le lecteur peut deviner les événements à venir

On retrouve également les personnages que l’on connaît depuis leur introduction dans Vicious. V.E. Schwab profite de ce nouvel épisode pour approfondir ces personnages, ainsi que leurs motivations et leur passé. Victor Vale, Eli Cardale, Sydney, Mitch et même l’inspecteur Stell n’ont bientôt plus de secrets pour le lecteur. Malgré tout, V.E. Schwab maîtrise l’art de répondre à une question du lecteur… en en laissant cinq supplémentaires sans réponses. Toutes les cent pages environ, V.E. Schwab se focalise sur un personnage différent, permettant d’en apprendre plus sur le passé, la transformation, les pouvoirs et les motivations des différents personnages. Ainsi, l’autrice laissae au lecteur tout le loisir d’identifier (ou plutôt, de tenter d’identifier) qui seront les protagonistes et qui seront les antagonistes dans l’inévitable bataille qui se profile et qui ne laissera personne indemne.

Le compte à rebours jusqu’au chaos

Chaque chapitre débute avec la mention « quatre ans plus tôt », « trois jours plus tôt » ou encore « le dernier soir », tel un compte à rebours qui nous sépare de l’inévitable confrontation. On le sent, le compte à rebours contribue à l’impression que celle-ci sera épique. Les personnages maîtrisent leurs pouvoirs et sont encore plus déterminés que dans le premier tome, si toutefois c’est possible.

La limite entre le mal et le mal absolu

Encore une fois, V.E. Schwab joue sur la psychologie de ses personnages en profondeur, laissant le lecteur se demander, qui est réellement le méchant de l’histoire ? Puisque, dans tous les romans, il doit y avoir un méchant, un antagoniste. Dans un schéma classique, celui-ci est clairement identifié dès le début. C’est loin d’être le cas dans Vengeful, et l’autrice joue de cette confusion. Où est la limite entre le bien et le mal ? Si les intentions sont bonnes, voire même honorables, cela justifie-t-il toutes nos actions ? Où s’arrête le juste, où commence le moralement mauvais ? Ce sont toutes ces questions qui resteront avec le lecteur pendant, mais aussi après sa lecture.

Vengeful, ce sont 700 pages d’une plume acérée, intelligente, qui fait réfléchir. Le lecteur a l’impression que chacun des mots a été choisi spécifiquement, de manière à apporter quelque chose au récit. Malgré la longueur du roman, rien n’est superflu. L’autrice ne laisse rien au hasard et semble maîtriser chaque détail de son intrigue, surprenant le lecteur à chaque instant.

Infos de l’éditeur :

Date de parution : Octobre 2019
Auteur : V.E. Schwab
Editeur : Lumen
Prix : 16,00 €

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
Elisa Houot
Elisa n'a que 20 ans mais écrit déjà depuis longtemps ! Pour le moment, elle se perfectionne en études d'édition. Elle a déjà écrit des nouvelles et tient aussi un blog de lecture (https://hopebookine.wordpress.com/). Bref, ses passions : lire et écrire !"

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here