Eblouissant Voyage dans les Mémoires d’un Fou

Voyage dans les mémoires d'un fouEblouissant Voyage dans les Mémoires d’un Fou

Voyage dans les mémoires d’un fou ouvre une belle lucarne de liberté sur la scène du Théâtre Les DéchargeursLionel Cecilio multiplie les performances une heure durant dans une effusion dialectique effervescente. Il manie les mots avec dextérité et incarne des personnages drolatiques pour attiser les sentiments et la réflexion. Le spectacle jubilatoire transporte l’audience dans un monde de concepts philosophiques grisants. Une pièce d’auteur intelligente et touchante. Un vrai coup de coeur.

Lionel Cecilio ne s’en cache pas, il s’inspire ouvertement des Mémoires d’un fou de Gustave Flaubert. Première oeuvre écrite par le génie littéraire à l’âge de 17 ans, elle sera exhumée et publiée après sa mort. Récit d’initiation amoureuse mêlant astucieusement biographie et mémoires, l’ouvrage se concentre sur une passion brulante à sens unique entre son jeune héros et une femme mariée qui n’en saura jamais rien. Tous les germes de l’Education sentimentale tiennent dans ce roman de jeunesse donné en lecture publique par Lionel Cecilio en 2012. En s’en inspirant, il crée un univers plus personnel et imagine l’histoire d’un jeune homme atteint d’une maladie dégénérative et incurable Il se met à rédiger ses mémoires et dialogue avec un public imaginaire. En ressuscitant ses souvenirs, il prend conscience de l’importance de la vie en se confrontant à sa mort imminente.

Légèreté, spontanéité et volupté sont des notions trop souvent oubliées par des adultes cyniques et oublieux des rêves de l’enfance.

L’acteur a beau être seul sur scène, les imitations se succèdent et invoquent des personnages secondaires marquants dans l’existence de son héros. Une enseignante atrabilaire, un médecin nébuleux, Albert Einstein, un coach sportif et une amie brésilienne sont les intervenants fantasmés d’une pièce qui vogue entre franchise désarmante et sensibilité exacerbée. Les apartés comiques apportent une mise à distance rafraichissante à un ton général généralement profond. Lionel Cecilio donne une belle leçon de vie en éclairant des concepts simples mais trop souvent laissés de côté. L’importance du présent, la place centrale du désir et cette réplique qui résonnera dans l’esprit de tous : légèreté, spontanéité et volupté sont des notions trop souvent oubliées par des adultes cyniques et oublieux des rêves de l’enfance.

Lionel Cecilio impressionne par la profondeur de son texte et ses effets oratoires puissants. Difficile de ne pas repenser à ces maximes de vie égrenées tout au long d’un spectacle qui touche à l’intime.

Dates :  jusqu’au 30 avril 2016
Lieu Théâtre Les Déchargeurs
Metteur en scène : Lionel Cecilio
Avec : Lionel Cecilio

Note
Originalité
Mise en scène
Jeu des acteurs
Texte
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here