Wild-promo-2

Date de sortie : 14 janvier 2015

Durée : 1h56

Avec : Reese Witherspoon, Laura Dern, Gaby Hoffmann

 

Synopsis du film Wild :

Après plusieurs années d’errance, d’addiction et l’échec de son couple, Cheryl Strayed prend une décision radicale : elle tourne le dos à son passé et, sans aucune expérience, se lance dans un périple en solitaire de 1700 kilomètres, à pied, avec pour seule compagnie le souvenir de sa mère disparue… Cheryl va affronter ses plus grandes peurs, approcher ses limites, frôler la folie et découvrir sa force. Une femme qui essaye de se reconstruire décide de faire une longue randonnée sur la côte ouest des Etats-Unis.

946311-reese-witherspoon-wild

Avant d’être un film du réalisateur canadien Jean-Marc Vallée (Dallas Buyers Club), Wild était d’abord un roman à succès de Cheryl Strayed basé sur sa propre expérience et transposé ici à l’écran par l’écrivain et scénariste Nick Hornby (Haute Fidélité). Wild raconte l’histoire d’une jeune américaine partie seule sur le PCT (Pacific Crest Trail) parcours de randonnée qui s’étend de la frontière mexicaine à la frontière canadienne, plaquant tout derrière elle suite à l’échec de son mariage et d’une suite d’expériences autodestructrices et chaotiques mêlant le sexe et la drogue, mais surtout de la perte d’une mère, jouée par Laura Dern, dont elle était infiniment proche et qui la quitte après un cancer à seulement 45 ans. Le réalisateur Jean-Marc Vallée retrace l’odyssée solitaire de cette jeune femme hors du commun qu’incarne avec talent et implication Reese Witherspoon (Walk the line, Target) également productrice du film qui eu le coup de cœur pour le livre de Cheryl Strayed et a immédiatement désiré porter son adaptation pour le cinéma. L’actrice est totalement habitée par son rôle et livre une performance qui lui vaudra sans doute l’Oscar de la meilleure actrice, tellement elle se donne entièrement dans ce personnage de femme blessée par la vie en pleine reconstruction. Reese Witherspoon porte littéralement le film sur ses épaules comme le lourd sac à dos que transporte son personnage, et qui semble symboliser le poids de son passé et de problèmes dont elle doit peu à peu se décharger afin de pouvoir reconstruire une nouvelle vie.

947917-reese-witherspoon-wild

En même temps qu’un beau film d’aventure se déroulant dans les superbes paysages naturels de l’Oregon, Wild est surtout un voyage introspectif où l’héroïne va s’ouvrir à nouveau au monde par sa rencontre avec la nature dans un premier temps, et les difficultés auxquelles elle va devoir faire face comme le manque de nourriture ou la perte de ses affaires comme une de ses chaussures qu’elle lâche malencontreusement dans un ravin au début du film, puis en reprenant peu à peu contact avec le monde des humains et en retrouvant l’amour par sa rencontre avec Greg (Kevin Rankin), un randonneur expérimenté qui croise sa route. Cheryl Strayed entretient pas mal de similitudes avec Christopher McCandless, l’étudiant américain brillant qui quitte tout pour partir vivre seul dans la nature dans le très beau Into the Wild (2007) de Sean Penn, avec au départ la même naïveté et inexpérience d’une nature belle mais aussi hostile qu’il faut apprendre à apprivoiser, surtout quand on est un citadin. A la différence qu’ici cette nature sera l’objet d’une résurrection pour l’héroïne et non une impasse, un moyen de renouer enfin avec la vie et de prendre conscience que les ressources du bonheur sont en elle seule. La comédienne n’hésite pas à casser son image de belle blonde glamour qu’elle a incarnée autrefois (La revanche d’une blonde) pour celui d’une jeune femme authentique dont la beauté apparaît de façon pure et simple au fur et à mesure que le film avance, et que l’émotion gagne peu à peu le spectateur. Le fil du récit est entrecoupé de nombreux flash back qui permettent de saisir ce qui a conduit Cheryl à entreprendre ce voyage.

895466-wild-photo_hd_1

Après le formidable Dallas Buyers Club en 2013 et qui avait donné l’occasion à Matthew McConaughey de livrer une superbe performance récompensée aux Oscars, Jean-Marc Vallée poursuit son parcours de cinéaste singulier et livre avec Wild un nouveau film très fort et émouvant, sans doute un des coups de cœur au cinéma de l’année 2015.

Bande annonce de Wild

Thierry Carteret
Cinéphile passionné, Thierry est chroniqueur cinéma et DVD depuis 2006 en ayant collaboré auparavant pour des webzines comme Kinok ou La revue du cinéma. En parallèle de son activité de chroniqueur, il exerce également les fonctions de scénariste et storyboarder sur des projets de courts, longs métrages et séries de fiction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici