12 years a slave, un film de Steve Mc Queen

21041568_2013091910085449

Sortie : le 22 janvier 2014

Durée : 2h13

Avec : Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Benedict Cumberbatch, Lupita Nyong’o

Si vous allez voir ce film, autant vous prévenir, c’est un film dur, très dur. On n’en sort pas indemne. Même si on en parle beaucoup aujourd’hui et qu’il a  déjà reçu 2 prix et 36 nominations, on ne se trompe pas en hurlant au  chef-d’œuvre !

Synopsis :

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

[pull_quote_center]

États-Unis, quelques années avant la guerre de Sécession.

Solomon Northup, jeune homme noir originaire de l’État de New York, est enlevé et vendu comme esclave.
Face à la cruauté d’un propriétaire de plantation de coton, Solomon se bat pour rester en vie et garder sa dignité.
Douze ans plus tard, il va croiser un abolitionniste canadien et cette rencontre va changer sa vie…[/pull_quote_center]

TWELVE YEARS A SLAVE

Le réalisateur a fait en sorte que l’on ressente la douleur des esclaves. Et en ce sens, il a pleinement réussi. Il y a certains plans qui sont même insupportables et qui durent des minutes entières… On pense plus particulièrement à la scène de la pendaison. Où  Solomon Northup, Chiwetel Ejiofor, acteur époustouflant, est pendu à un arbre, sur la pointe des pieds, et ne cesse de piétiner le sol, seul moyen pour lui de ne pas mourir pendu. Et les autres esclaves continuent leur vie comme s’ils ne le voyaient pas. Insupportable. Chacun pense à sa propre survie.

Toutes les scènes de la jolie Patsey, Lupita Nyong’o, sont aussi insoutenables. Elle est jolie comme un cœur et le Master des lieux, Edwin Epps, l’excellent Michael Fassbender qui a également joué dans les deux premiers chefs-d’oeuvres du réalisateur, Hunger et Shame,, se l’approprie à tous les niveaux et lui fait subir les pires sévices, tout en disant qu’il la préfère à sa femme…

DF-02128FD.psd

Ce film est très puissant et dévoile l’horreur de l’esclavage et surtout les conditions inhumaines et toujours douloureuses dans lesquelles les esclaves tentaient de survivre.

12 years a slave est une adaptation du livre  homonyme écrit par Solomon Northup lui-même. Il était un homme libre, marié, violoniste, père de famille, et a été enlevé, puis vendu comme esclave. Au bout de douze ans, grâce à un abolitionniste, menuisier, Bass, interprété par Brad Pitt qui co-produit ce film, il a retrouvé la liberté et a, ensuite, écrit son histoire, en 1853. Il a ensuite consacré sa vie à la lutte contre l’esclavage.

21053706_20131029162018924

Steve Mc Queen nous dévoile avec beaucoup de vérité l’histoire des Etats-Unis. On se rend compte à quel point l’esclavage fait partie de leur histoire. Et on n’oublie pas que cela a duré très longtemps, beaucoup trop longtemps.

Assurément, un chef-d’œuvre qui nous marquera longtemps et qui sera largement et très justement récompensé. Comme une énorme claque reçue en pleine figure…

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here