[BD] Lettres perdues, petit bijou de Jim Bishop (Glénat)

Paru aujourd’hui, Lettres perdues est un album à ne manquer sous aucun prétexte. Jim Bishop nous livre une partition onirique qui émerveille autant qu’elle émeut. Un chef d’oeuvre porté par un dessin sublime et un scénario d’une grande subtilité.

Dans un monde où les poissons sont dotés de prothèses biomécaniques, se meuvent et conversent comme les Hommes, le jeune Iode attend. Il attend depuis des années que le facteur, poisson clown et vilain farceur de son état, lui livre la lettre que sa maman aviatrice lui a promise après être partie pour un long voyage. Tandis que Frangine tente de livrer un colis suspect à la mafia dirigée par un certain Pieuvre et que, de l’autre côté de Sunnville, l’agent Cycy rêve de l’affaire du siècle pour monter en grade au sein de la police locale. Trois destins qui vont vite se croiser dans une aventure rocambolesque aux multiples rebondissements…

Récit aux multiples facettes, Lettres perdues associe avec maestria le temps de l’action et celui de la contemplation, le ton de l’humour et celui de la mélancolie, la poésie flamboyante et la petite blague de comptoir. Le tout avec une rythmique endiablée. Une atmosphère magique développée au fil d’un dessin envoûtant. L’œuvre de Jim Bishop n’est pas sans rappeler l’univers de Hayao Miyasaki, l’auteur rendant un hommage appuyé au maître des studios Ghibli notamment grâce à la finesse de son trait aux courbes arrondies qui donne à ses personnages tant de malice, mais aussi grâce à des couleurs vives et à un certain art de la mise en mouvement. On a le plaisir d’admirer de superbes planches où les aéronefs viennent tutoyer le bleu azur de l’horizon où ciel et mer viennent se confondre. Un paysage qui charme forcément, comme un Porco Rosso d’aujourd’hui.

Lettres perdues est un véritable petit bijou, concentré de tout ce qui fait la magie d’une aventure. 

Extrait de la BD :

 

Résumé de l’éditeur :

Les aventures corrosives d’Iode à la recherche de sa mère. Comme tous les matins, Iode attend impatiemment cette lettre que le facteur tarde à lui apporter. Surement une blague de ce farceur de poisson-clown qui s’amuse à livrer son courrier aux voisins… Ou peut-être a-t-il simplement été égaré? Il n’y a qu’un seul moyen d’en avoir le coeur net: se rendre en ville. Embarqué dans sa petite auto vert pomme, Iode fait la rencontre de Frangine, une autostoppeuse au caractère bien trempé qui effectue une livraison pour le compte du mystérieux groupe mafieux «la pieuvre». Seulement, lorsque cette dernière décide de lui fausser compagnie, le jeune garçon s’inquiète et décide naïvement de partir à sa recherche. Sans le savoir, Iode vient de mettre les pieds dans une affaire qui le placera au coeur d’un terrible drame.Sur l’île du soleil où poissons et humains cohabitent, mafieux sans vergognes et policiers incompétents sont monnaie courante. Une cavalcade absurde naviguant entre humour, douceur et drame mélancolique. Un premier roman graphique réalisé par un prodige du dessin nourri au travail de Hayao Miyazaki. Un récit où la rondeur du dessin et la beauté irradiante des couleurs forment paradoxalement une oeuvre tragique qui perturbera les âmes les plus sensibles.

Date de parution : le 15 septembre 2021
Auteurs
: Bishop Jim
Genre : Action, Aventure
Editeur : Glénat
Prix : 22 € (200 pages)
Acheter sur : BDFugue

NOS NOTES ...
Originalité
Scénario
Dessin
Plaisir de lecture
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici