Les Brumes de Grandville Tome 1, une saga familiale envoûtante (French Pulp Editions)

Gwendoline Finaz de Villaine

Les Brumes de Grandville Tome 1, une saga familiale envoûtante (French Pulp Editions)

Gwendoline Finaz de Villaine nous embarque au début du XX° siècle, juste à la fin de la Première Guerre Mondiale. C’est le début d’une saga familiale pas commune ! Le Tome 1 des Brumes de Grandville, Monotropa Uniflora, débute avec Apollonie au cœur d’un mystère. Publik’Art s’était déjà intéressé au Tome 2 de Gwendoline Finaz de Villaine, Les Folies de Paris . Il nous a paru logique de s’intéresser au Tome 1 pour avoir envie de lire toute la saga…

L’histoire de la famille Grandville

Apollonie, à tout juste dix-huit ans, est engagée dans la très chic famille du château de Grandville comme professeur de piano et de chant pour les jumelles d’une quinzaine d’années, Lisandre et Eugénie. Mais tout est très bizarre dans ce château immense. Apollonie va découvrir le monde domestique, d’une part, mais aussi le monde aristocratique de la famille Montfaucon. Dès le début du livre, elle va surtout être confrontée à un « vrai Hector » et à un « faux Hector », Hector étant le fils de la comtesse de Montfaucon, propriétaire de Grandville. Apollonie perçoit la présence d’Hector, sous forme de voix, la nuit, tel un fantôme. Non seulement elle n’est pas effrayée, mais tombe peu à peu amoureuse de cette voix.

Suspens et révélations

Tout au long de ce tome, Apollonie va de découverte en découverte. Qui est cet Hector qui a vraiment un comportement bizarre ? Si les descriptions sont parfois un peu longues, on s’attache à ce personnage central, Apollonie, qui est pourtant une jeune femme simple, discrète, et sans histoire. Mais ce qui lui arrive est hors du commun et capte toute notre attention. Et tout au long des pages, elle va vivre de sacrées aventures, pas toujours agréables et pas toujours plausibles ! Il est vrai qu’on a envie de sauter quelques pages de descriptions qui n’apportent pas grand-chose à l’histoire, mais c’est sans doute parce qu’on est centré sur cette pauvre Apollonie qui vit de drôles de rencontres. On a hâte d’arriver à la révélation finale qui est à la hauteur du roman !

Publik’Art a aimé cette ambiance de château, de mystères, du début du XX siècle. Il ne reste plus qu’à lire le Tome 2, Les Folies de Paris, suivi du Tome 3, Le Seigneur de Venise, qui vont bientôt paraître aux French Pulp Editions. Cette saga nous offre, assurément, un très bon moment de lecture.

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS

Depuis 2014, la saga des Brumes de Grandville a su enchanter un immense publique.
Elégance à la française, fantastique et vie de château se mélangent à la perfection dans cette romance teintée de mystère. L’univers de Grandville se déploie ici dans une version revue et augmentée : chaque tome contient des chapitres spéciaux, annonçant les révélations explosives du tome III. La nouvelle Juliette Benzoni ! 1919. Au lendemain de la première guerre mondiale, Apollonie devient professeur de musique. Belle, libre et déterminée, la jeune orpheline découvre la vie au château de Grandville. Elle ne tarde pas à faire la connaissance du fils de la Comtesse, le magnétique et mystérieux Hector, dont la beauté n’a d’égal que le cynisme. Apollonie, encore troublée par cette rencontre, tombe sous le charme indécent d’une voix mystérieuse sortie des ombres…

L’auteur
Gwendoline Finaz de Villaine est habitée des mêmes passions que celles de son personnage principal Apollonie Destrac : auteur-compositeur, elle a elle aussi enflammé les planches des Folies Bergères en tant que chanteuse lyrique. Parsemée d’influences autobiographiques, mélangeant ses expériences
de scène et les rencontres humaines et artistiques qui ont jalonné sa vie, sa saga des Brumes de Grandville rencontre actuellement un succès public considérable.

Les trois tomes de la trilogie sortiront à un mois d’intervalle en Mars, Avril et Juin 2017.

Date de parution : le 15 mars 2017
Auteur : Gwendoline Finaz de Villaine
Editeur : French Pulp Editions
Prix : 18,99 € (341 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here