Conquistador, tomes 1 à 3, une BD de Jean Dufaux et Philippe Xavier (Glénat)

CONQUISTADOR T03[BD].indd.pdf

Date de sortie : novembre 2013

Auteurs : Jean Dufaux (scénario) et Philippe Xavier (dessin)

Prix : 13,90 €

Conquistador est une série scénarisée par Jean Dufaux (Barracuda, Croisade, Complainte des landes perdues, Double masque, Murena, Rapaces, Djinn, Croisades, Sortilèges, Loup de Pluie, Le Bois des vierges…) et dessinée par Xavier Philippe (Paradis perdu, Croisade). Un duo de grande renommée qui avait déjà travaillé sur la série Croisade (six tomes) et qui livre ici une superbe série qui ne devait initialement qu’être un diptyque autour des  mystères aztèques. Le récit de Jean Dufaux s’inspire du parcours de Hernan Cortés, à la fin du quinzième siècle. Un conquistador parti à la conquête de l’Empire Aztèque et de tous ses trésors. Pour ce faire, il fait appel à une équipe mercenaire formée parmi ses soldats. C’était sans compter sur les forces obscures rencontrées dans cette équipée sanglante…

Résumé de l’éditeur (tome 3) :

Ils étaient 6. Ils ne sont plus que 4, à affronter leur destin… Hernando Del Royo est mandaté par le conquérant espagnol Cortés pour recruter les Hiburas, une tribu persécutée par Moctezuma, et les rallier à sa cause. Or la jeune Tzilli, à laquelle s’est finalement uni La Sauterelle, est justement la fille du chef des Hiburas. Quant à Catalina Guerero, elle est maintenue captive dans la cité aztèque de Tenochtitlan. Chaque camp se prépare et affûte ses armes. Car la fameuse bataille de la “Triste Nuit” du 30 juin 1520 est proche. Et elle promet d’être sanglante… Après un premier diptyque magistral et unanimement félicité, le duo Dufaux et Xavier prolonge la saga Conquistador, oppressante et mystique, mêlant toujours aussi savamment Histoire, aventure et mythologie sud-américaine.

Conquistador-page

Le récit de Conquistador est marqué par l’univers aztèque : ses rites, ses dieux et ses croyances, ses sacrifices, ses sortilèges, son pouvoir, sa richesse, son armée…. Une histoire sombre vécue à travers un soldat sous le commandement de Cortès. Un homme qui va peu à peu s’enfoncer dans l’abîme d’une jungle dont il ne ressortira probablement jamais, happé par une créature démoniaque qui semble prendre possession de lui. Une atmosphère lugubre et inquiétante qui entretien une histoire qui fait couler le sang et fait réveiller les monstres les plus mystiques. Le suspens est de tout les instants et l’on s’interroge sur les destins qui s’étiolent sous nos yeux. On prend entièrement part à cette expédition qui nous plonge aux enfers aztèques. Un scénario qui donne à Conquistador tous les atouts d’une grande série.[pull_quote_right]On prend entièrement part à cette expédition qui nous plonge aux enfers aztèques.[/pull_quote_right]

Le dessin de Philippe Xavier est aussi sombre que le récit. Avec des traits fins et précis, les personnages et surtout les décors sont sublimés. L’auteur parvient toujours à laisser s’échapper quelques filets de lumière à travers la végétation avec grand habileté. Un savoir-faire précieux qui colle parfaitement à l’histoire. On ressent l’humidité tropicale, l’odeur du sang qui colle aux chemises des soldats, la puanteur des morts qui jonchent la jungle, véritable tombeau à ciel ouvert… Un dessin sensationnel.

Conquistador est une série qui n’a pas fini de faire parler d’elle… A suivre !

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here