Constellation, un livre d’Adrien Bosc, Grand Prix du Roman de L’Académie Française 2014

9782234077317-X

 

Constellation, un livre d’Adrien Bosc

Publié aux Editions Stock en septembre 2014

192 p – 18€

Publik’Art remet en une cette chronique concernant le livre Constellation,  d’Adrien Bosc, sachant qu’il a été gagné le Grand Prix du Roman de L’Académie Française 2014, le 30 octobre 2014. Et nous le félicitons et sommes ravis de cette excellente récompense qui promet un très bel avenir à Adrien Bosc !

images-42

L’auteur s’intéresse de très près à l’accident d’avion du 27 octobre 1949. Le fameux Constellation.
Bien sûr, Adrien Bosc va essayer de comprendre ce qui s’est passé les quelques minutes avant l’atterrissage mais il va surtout s’intéresser à la vie des trente sept passagers et des onze membres d’équipage, de leur vie avant l’accident.
Y a-t-il un hasard ? Ou tout est-il écrit d’avance ?
Quels étaient les passagers de cet avion qui reliait Paris à New York ? Pourquoi ont-ils pris cet avion ?
Marcel Cerdan en faisait partie… Marcel était l’amoureux de Piaf et sûrement le plus grand champion de son temps.
Ginette Neveu, violoniste prodigieuse, aussi…

Des personnes connues de par le Monde et d’autres de simples bergers…

L’originalité de ce livre réside dans sa façon d’aborder les vies de ces personnes illustres, ou non. Et bizarrement, l’auteur arrive à tisser des liens entre eux…

Ce livre est comme un hommage à ces personnes subitement et bêtement disparues. Célèbres ou non. Une vie est une vie. Unique. Chacune son destin.

Adrien Bosc est tout jeune puisqu’il n’a que 32 ans et publie là son premier roman, avec subtilité et poésie. Et de nombreuses références littéraires.
On lui souhaite une belle réussite car sa plume est très agréable et facile à lire !

Je ne sais si le Prix Goncourt 2014 lui sera décerné mais il vient d’être sélectionné et fait partie des quinze romans sélectionnés pour le Goncourt.
Alors, bravo Adrien et bonne chance !

bosc_2

Les 15 romans en piste pour le Goncourt 2014 :
♦ Adrien Bosc, « Constellation » (Stock)
♦ Kamel Daoud, « Meursault, contre-enquête » (Actes Sud)
♦ Grégoire Delacourt, « On ne voyait que le bonheur » (JC Lattès)
♦ Pauline Dreyfus, « Ce sont des choses qui arrivent » (Grasset)
♦ Clara Dupont Monod, « Le roi disait que j’étais diable » (Grasset)
♦ Benoît Duteurtre, « L’Ordinateur du paradis » (Gallimard)
♦ David Foenkinos, « Charlotte » (Gallimard)
♦ Fouad Laroui, « Les Tribulations du dernier Sijilmassi » (Julliard)
♦ Gilles Martin-Chauffier, « La femme qui dit non » (Grasset)
♦ Mathias Menegoz, « Karpathia » (P.O.L)
♦ Éric Reinhardt, « L’Amour et les Forêts » (Gallimard)
♦ Emmanuel Ruben, « La Ligne des glaces » (Rivages)
♦ Lydie Salvayre, « Pas pleurer » (Seuil)
♦ Joy Sorman, « La Peau de l’ours » (Gallimard)
♦ Éric Vuillard, « Tristesse de la terre » (Actes Sud)
Prochaines sélections les 7 et 28 octobre. Lauréat le 5 novembre, pour succéder à l’«Au revoir là-haut» de Pierre Lemaître.

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here