Derniers jours : Denis Lavant, phénix au bord du vide dans “Cap au pire” de Beckett

Denis Lavant : un phénix au bord du vide dans "Cap au pire" de Beckett
Cap au pire de Samuel Beckett – Crédit photo Pierre-Grosbois

Denis Lavant : un phénix au bord du vide dans “Cap au pire” de Beckett

Cap au Pire de Samuel Beckett est l’un des derniers textes du dramaturge pour une plongée radicale dans l’univers beckettien et son insondable vertige.

C’est un long monologue, aride, sans ligne narrative, troué d’images énigmatiques évoquant tantôt une constellation, “la Grande Ours”, la “pénombre”, “une mèche” des silhouettes, et dont les mots tendus vers le pire, martèlent, empirent, avancent, élaguent jusqu’au néant et annoncent l’état dernier.

Une lutte à mort avec le verbe et sa décomposition

Une avancée ultime donc inscrite dans l’anéantissement, malgré les répétitions, les détours, les chutes et les silences qui se nichent entre les blocs de textes, et non dénuée d’un humour dérisoire et ravageur “En face/le pire/jusqu’à ce/qu’il fasse rire” ou encore “Nul avenir, là. Hélas, si“.

La mise en scène sobre et subtile de Jacques Osinski fait entendre l’écriture composite du dramaturge, frappée jusqu’à l’épuisement de cette pensée du désespoir, et au plus près de la condition humaine, de sa souffrance et de son impuissance.

Où dans un dernier acte de résistance, la langue ressassée, imprime sur un ton emprunt de dérision et de gravité, l’impossible quête existentielle.

Denis Lavant, tel un phénix au bord du vide, est impressionnant. Imperturbable et immobile, il livre de ton son être intériorisé et en mouvement aux prises avec la fragmentation du texte, une lutte à mort avec le verbe et sa décomposition.

INFOS

Dates : du 2 décembre 2017 au 14 janvier 2018 l Lieu Athénée Théâtre Louis-Jouvet (Paris)
Metteur en scène : Jacques Osinski l Avec : Denis Lavant

Note
Originalité
Scénographie
Mise en scène
Jeu de l'acteur
Amaury Jacquet
Si le droit mène à tout à condition d'en sortir, la quête du graal pour ce juriste de formation - membre de l'association professionnelle de la critique de théâtre de musique et de danse - passe naturellement par le théâtre mais pas que où d'un regard éclectique, le rédac chef rend compte de l'actualité culturelle.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here