Derniers coups de ciseaux au Théâtre des Mathurins

 

dernierscoupsdeciseaux

La pièce exceptionnelle Derniers coups de ciseaux, comédie policière interactive mise en scène par Sébastien Azzopardi, jouera au Théâtre des Mathurins  jusqu’au 30 août 2014.

Un salon de coiffure au décor kitschissime, un peu de musique disco et des coiffeurs quelques peu stéréotypés, et le tour est joué. Vous voilà partis pour une aventure dont vous vous souviendrez. Comme dans tous les salons de coiffure, on parle de la pluie et du beau temps, de la petite laine et des saisons (même si en fait, « il n’y a plus d’saisons » n’est-ce pas…). Comme à son habitude, la bourgeoise Domitille Bioret vient faire faire son brushing entre deux aller-retour chez Chanel. Ce qu’elle ignore, c’est qu’aujourd’hui, le rendez-vous risque d’être plus décoiffant que d’habitude…

Car à l’étage du dessus, une célèbre pianiste répète et répète d’incessantes symphonies d’Edvard Grieg, à en rendre fou de rage Romain Canard, le patron quelque peu déjanté du salon de coiffure.

Et quelques minutes plus tard, les mélodies du piano s’arrêtent brusquement,  et c’est d’un meurtre à coups de ciseaux que tous se retrouvent soupçonnés. Mais qu’ont-ils à voir avec cette célèbre pianiste ? Pourquoi l’un d’eux aurait-il été poussé à l’assassiner ?

“Mesdames Mesdemoiselles, Messieurs, voici le moment où vous allez intervenir !”

 

Propulsés dans un véritable Cluedo à taille humaine, vous (les spectateurs, mais pas que) aurez comme mission de décrypter les moindres détails et déceler les infimes indices pour trouver qui des 4 suspects est en fait le meurtrier. Mais qui est le meurtrier ? Est-ce la naïve (et quelque peu sotte) coiffeuse ? Le gay survolté patron du salon de coiffure ? Ou peut-être l’antipatique et mystérieux client M. Mercoeur ? A moins que ce ne soit la riche bourgeoise Mme Bioret… Ou pourquoi pas… Plusieurs d’entre eux ?

L’énigme, c’est vous qui allez l’élucider, en reconstituant les moindres faits et gestes des personnages avant l’assassinat. Et le tout parfaitement orchestré par Olivier Solivérès (Sébastien Azzopardi) et son acolyte, deux flics en planque devant l’immeuble où allait, quelques minutes plus tard, se dérouler l’étrange affaire.

En plus d’une performance d’acteurs parfaitement admirable, d’une mise en scène exceptionnelle et d’une intrigue saisissante, l’issue de la pièce extravagante de Sébastien Azzopardi et sa troupe de fabuleux comédiens dépend totalement… de vous !

Et qui sait… Peut-être que demain… L’assassin aura changé.

Derniers coups de ciseaux
Théâtre des Mathurins
Jusqu’au 30 août 2014
Du mardi au samedi à 21h
Le samedi à 16h
www.theatredesmathurins.com

Charlotte Henry
Théâtrophile, je prends un malin plaisir à dénicher de petites merveilles dans les salles parisiennes. J'aime aussi la politique et les chats, mais ça, c'est une autre histoire...

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here