Most recent articles by:

Charlotte Henry

Théâtrophile, je prends un malin plaisir à dénicher de petites merveilles dans les salles parisiennes. J'aime aussi la politique et les chats, mais ça, c'est une autre histoire...

Avignon le off 2021 : les spectacles à ne pas louper

Quel plaisir de retrouver les ruelles d’Avignon parsemées d’affiches, d’admirer le majestueux Palais des Papes et de se perdre dans les centaines de lieux...

Les canons de l’élégance : fastes militaires au Musée de l’Armée

Plus de 200 objets rythment l'exposition Les canons de l'élégance au dernier étage du Musée de l'Armée. Cadeaux diplomatiques, décorations militaires, symboles d'autorité ou...

Plongeon au coeur de l’Océanie au musée du Quai Branly

De la Nouvelle-Zélande à Hawaï en passant par les îles Marshall, le musée du Quai Branly présente une exposition aussi riche que dépaysante. 250...

Notre Sélection

« Chers Parents » ou la vraie fausse harmonie familiale !

Emmanuel et Armelle Patron (frère et sœur dans la vie ça ne s’invente pas) signent une comédie enlevée au ton vif et drôle ayant pour cadre la cellule familiale et sa vraie fausse harmonie. Réjouissant !

William Forsythe repousse les limites de la danse, en majesté à Chaillot

Deux pièces majeures Quintett (1993) & One flat thing reproduced (2002) de William Forsythe interprétées par le Ballet de l’Opéra Lyon offrent toute la mesure et l’étendue de son art, forgé d’un vocabulaire à l’origine classique mais qu’il n’a eu cesse de déconstruire pour en déjouer les codes préétablis et l’ouvrir entre rupture, déséquilibre, virtuosité et fluidité organique/dynamique des corps. Le tout dans une esthétique (couleur de costume pour chaque interprète) qui fait partie intégrante de la chorégraphie.