Le groupe parisien Niki Niki dévoile son premier album electro pop Absence

Niki Niki Absence
Niki Niki Absence

Le groupe parisien Niki Niki dévoile son premier album electro pop Absence

Niki Niki propose un album résolument électro pop aux sonorités surtout rythmées et synthétiques même si parfois plus guitares. Absence compte 11 titres portés par un trio qui aime à se situer dans une ambiance futuriste aux influences 80’s et 90’s. Le groupe se plait à créer son propre univers combien même des références sauteront aux oreilles des fans de Depeche Mode période Violator. L’ambiance souvent planante appelle au rêve et à l’évasion avec la voix féminine de Mélodie Orru tantôt troublante tantôt obsédante. Les 38 secondes d’ouverture de Prélude plongent tout de suite dans le bain, l’album cherche à faire décoller l’auditeur dans un univers unique et différent, rempli de violons électroniques. Pink Sorrows laisse libre cours à l’omniprésente chanteuse dans un exercice plutôt direct et accessible avec ses variations pop. Absence est le premier morceau de l’album bénéficiant d’un clip et d’une sortie auprès du grand public. Le rythme répétitif se marie avec une voix enivrante qui fait accéder à un univers electro qui ravira les fans. La chanson donne l’impression d’avoir déjà été entendue, devenant instantanément familière pour une écoute en boucle qui ne lasse pas, notamment grâce aux gracieuses vocalises de la chanteuse. Ungenderness baisse de rythme avec sa rythmique tout en claquements de doigts et sa mélodie pop. Pretty sunny funny walk regagne en originalité avec son ambiance trip hop qui évoque Archive à ses débuts quand les voix féminines tenaient le haut du pavé. Glorious days baisse sciemment de rythme pour une première pause langoureuse qui s’incruste dans l’esprit avec toujours cette belle voix féminine suave et captivante. Nothing never dies débute avec un air de guitare qui détonne et ravit en même temps pour un retour aux bases rock lancinantes. Where is the beauty accélère pour une expérience pop à la guitare légèrement saturée qui mériterait un remix techno qui serait du plus bel effet. Statues se veut obsédant et rappelle particulièrement l’ambiance quasi religieuse de certains titres de Depeche ModeDownstairs brouille les voix pour une expérience sonore quasi claustrophobique. Til sunday conclut l’album tout en douceur avec un duo guitare voix pour un bel au revoir.

Absence mérite l’écoute pour découvrir un album qui pourrait bien créer la surprise au printemps 2018.

Les prochaines dates de concert de Niki Niki dans l’hexagone: 
15/03 : Le Chabada à Angers
16/03 : La Nouvelle Vague à St Malo
17/03 : L’Étage à Rennes
03/04 : La Maroquinerie à Paris

Absence est un album produit par Yotanka / PIAS prévu pour le 16 mars prochain.

Note
Originalité
Plaisir de l'écoute
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here