Inconnu à cette adresse, une pièce de Kressmann Taylor adaptée par Michèle Lévy-Bram au Théâtre Antoine (Paris)

1354547057_InconnuACetteAdresse_Affiche

Allemagne, 12 novembre 1932. Dans exactement 80 jours, Adolf Hitler sera nommé chancelier et mettra rapidement en place la mise en route de l’Allemagne. Inconnu à cette adresse raconte la montée du nazisme à travers les échanges épistolaires entre Martin Schulsse et Max Eisenstein, deux amis et associés dans une galerie de San Francisco.

Martin, cinquantenaire et père de trois enfants, habite l’Allemagne et se voit peu à peu attiré par l’idéologie du Fürher. Max quant à lui, d’origine juive, vit à San Francisco d’où il pilote les affaires de leur galerie d’art. Très vite, l’amitié de Martin et Max se confronte à l’antisémitisme ambiant : Martin demande à Max de ne plus lui écrire, car il n’est plus un ami mais une menace pour sa famille et sa carrière. Malgré tout, Max, désemparé par la disparition de sa sœur partie faire une tournée à Berlin, supplie son ami de revenir à la raison. Leur échange dure jusqu’au 3 mars 1934, date à laquelle, sans vous dévoiler l’inévitable acte final de cette pièce, il devra prendre fin.

[pull_quote_center]« On a trouvé un Guide ! Pourtant, prudent, je me dis tout bas : où cela va-t-il nous mener ? Vaincre le désespoir nous engage souvent dans des directions insensées »[/pull_quote_center]

C’est au regard d’un texte poignant et pour le moins visionnaire (le livre Adress Unknown de l’américaine Kathrine Kressmann Taylor est publié pour la première fois en 1938 aux États-Unis, soit un an avant la Seconde Guerre Mondiale) que cette pièce dénonce avec un réalisme profond les prémices du régime nazi.

Théâtre Antoine

14, bd de Strasbourg 75010

Du mardi au samedi à 19h

http://www.theatre-antoine.com/

Charlotte Henry
Théâtrophile, je prends un malin plaisir à dénicher de petites merveilles dans les salles parisiennes. J'aime aussi la politique et les chats, mais ça, c'est une autre histoire...

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here