La Banque, Tome 1 : une BD de Pierre Boisserie, Philippe Guillaume et Julien Maffre (Dargaud)

la-banque-bd-volume-1-simple-205637

Date de sortie : le 25 avril 2014

Auteurs :  Pierre Boisserie, Philippe Guillaume (scénario) et Julien Maffre (dessin)

Prix : 13,99 € (56 pages)

La Banque est une nouvelle saga historique et financière scénarisée par Pierre Boisserie (Dantès, La Croix de Cazenac, Voyageur, Flor de Luna, L’Or sous la neige, La rage…) et Philippe Guillaume (Dantès). Plusieurs cycles présentés en diptyques sont attendus, dont le premier est illustré par Julien Maffre (le Tombeau d’Alexandre) et le second par Malo Kerfriden (Quarterback, KGB, Traffic, La rage, Otaku Blue). 

Résumé de l’éditeur :
La Banque est une saga historique retraçant le destin tourmenté d’une famille de banquiers durant deux siècles d’événements économiques, de l’initié de Waterloo qui, en 1815, a fait la fortune des Rothschild, à la faillite de Lehman Brothers en 2008.
Le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui a été façonné par cette succession de fortunes, de krachs boursiers, de faillites et de crises politiques ou économiques, toujours déclenchées par l’avidité de pouvoir ou d’argent des hommes.
Au fil des générations, les descendants de cette famille vont enchaîner les bonnes et les mauvaises fortunes.
L’histoire de la famille témoignera de l’évolution de l’économie moderne à partir de sa genèse : l’apparition d’une banque centrale lors de l’avènement de Napoléon.

PlancheA_211740

Avec ce premier album, intitulé 1815-1848 – Première Génération, les co-scénaristes frappent fort. Ils ouvrent une saga familiale à tiroirs redoutable. Le récit, où la finance occupe le premier plan, accumule un suspens grandissant au fil de la lecture. Une sombre histoire qui débute à Londres, en 1815, au moment de la bataille de Waterloo (il est prévu qu’elle se poursuive encore pendant un siècle et demi, sur les générations suivantes). Alors que les Rothschild envisagent un coup qui pourrait faire leur fortune à la Bourse, deux jeunes français de noble extraction, ayant fui la révolution sans fortune, tentent de les doubler… C’est alors qu’une multitude d’intrigues romancières et policières vont venir se télescoper. Un scénario riche et original qui rend cette série passionnante dès les premiers instants.

Il en est de même du dessin de Julien Maffre, d’une finesse d’exécution remarquable. Ses traits sont extrêmement précis, les décors et les costumes sont d’époque, avec beaucoup d’authenticité, la coloration est vive. De quoi faire de ce premier cycle une vraie réussite graphique.

Ce premier album de La Banque a de quoi faire battre nos coeurs ! Une affaire à suivre de près !

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here