Romy Ryan James est une nouvelle artiste de la scène parisienne, entre folk et trip hop. Le clip de son titre It’s over a été tourné au New Morning pour un résultat onirique, baigné d’un rouge très cinématographique, entre Suspiria de Dario Argento et Black Swan de Darren Aronofsky. Ce que la chanteuse a pu confirmer lors d’un concert privé donné le samddi 29 mai auprès d’une petite assemblée de privilégiés.

Une chanteuse au charisme envoutant

La vocation artistique de Romy Ryan James ne date pas d’hier. Elle a écrit et composé le titre It’s Over à l’âge de 16 ans pour se remettre d’une déception amicale. It’s over, c’est fini en français, fait écho à ces moments pénibles où une relation se cloture, amoureuse, familiale ou professionnelle. Mais comme la fin n’a pas de fin, c’est aussi l’évocation de la renaissance qui suit, de la possibilité de retrouver en soi ce qu’on cherchait en vain chez l’autre. It’s Over préfigure un mini album de 5 titres enregistré en studio début 2020 et à paraitre fin 2021. Les arrangements ont été réalisés par Grégoire Letouvet et
Etienne Gillet avec qui l’artiste multi-casquettes a également travaillé à la pré-production. La réalisation a été confiée à Nicolas Charlier. Comme influence flagrante, l’artiste chanteuse danseuse évoque évidemment le célèbre groupe trip hop Portishead, le rythme langoureux s’accorde parfaitement à une voix angélique qui s’envole dans des aigus célestes. Un concert privé donné le 29 mai a donné l’occasion de rencontrer la chanteuse accompagnée par un guitariste expert chez son amie auteur et écrivain Faustine Croquison. Elle a interprété It’s over, mais aussi Toxic de Britney Spears dans une version intimiste du plus bel effet. Robnan, le danseur du clip, était également présent pour des explications sur l’origine de son concept car Romy Ryan James a assuré la réalisation du clip, gros défi pour elle que d’être à la fois devant et derrière la caméra pour un résultat ô combien satisfaisant, de quoi grandir artistiquement et vivre une expérience unique. L’objectif d’évoquer la difficulté de l’objectivité par delà le regard de l’autre est atteint avec brio. L’ambiance onirique des images est souligné par les références mythologiques, avec l’adjonction de parties dansées qui appellent à la rêverie. L’artiste a évoqué l’idée d’une femme en quête de liberté, Vesta, et sa danse cosmique avec Chiron, le guérisseur blessé dans une histoire d’amour entre l’ombre et la lumière, l’ombre n’étant pas le mal, ni la lumière le bien. Artiste multidisciplinaire passée par le dessin, la photo, le cinéma, la musique et la mode de seconde main, Romy a commencé par une formation en Arts Appliqués à l’Ecole Estienne, puis par un Master en Cinéma à Paris 3 où elle écrit, réalise et produit son premier moyen-métrage Les Femmes d’une Nuit d’Automne, dont elle fait également le cadre et la post-production pour des sélections dans divers festivals étrangers.

Ce premier single est sorti sur toutes les plateformes le 10 décembre 2020 avant la sortie récente du clip, une belle opportunité d’aller à la rencontre d’une artiste à l’univers fascinant et à la douceur communicative. It’s over est un beau premier pas, en attendant la suite à venir très prochainement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici