L’Ambulance 13, tome 5 : une BD de Patrice Ordas et Alain Mounier (Grand Angle)

81o6-HrVhML

Louis-Charles Bouteloup, le jeune médecin envoyé couvrir la Première Guerre, revient pour un troisième cycle. Ce cinquième album se déroule en 1917, alors que notre héros, toujours droit dans ses bottes – est éloigné des premières lignes par l’Etat-major… Un album écrit par Patrice Ordas (La Vénitienne, S.O.S Lusitania, Nous, Anastasia R) et illustré par Alain Mounier (Tango, Box, Mourir au paradis…).

Date de parution : 5 novembre 2014
Auteurs : Patrice Ordas (scénario) et Alain Mounier (dessin)
Prix : 13,90 € (48 pages)

Résumé de l’éditeur :

En cette année 1917, le jeune médecin de première ligne Louis-Charles Bouteloup est un officier dérangeant, car il refuse de fermer les yeux sur les aberrations de la hiérarchie. Faute de réussir à lui faire plier la nuque, l’état-major l’affecte à un secteur moins sensible, en Alsace, où Bouteloup a pour mission de former les futurs chirurgiens de tranchée américains qui s’apprêtent à entrer dans le conflit. Il a la surprise d’y côtoyer les parias de l’armée, les têtes brûlées des Corps francs, et les Peaux-Rouges, arrachés à leur réserve pour tester les défenses ennemies. Bouteloup, une fois encore, ne manquera pas de sujets de rébellion.

9782818932117_p_1

Le point sur l’album :

Cette fois, notre héros Louis-Charles Bouteloup est relégué à l’arrière-garde par sa hiérarchie mécontente de son comportement. Le jeune officier qui oublie trop souvent de taire ce que tout le monde pense tout bas est en effet envoyé en Alsace pour former des futurs chirurgiens de tranchée américains. Là bas, on découvrira avec lui une nouvelle face du service de santé des armées lors de la guerre. Il y côtoiera en effet des Peaux-Rouges, alors même que peu de gens savent qu’ils ont combattu. Le récit de Patrice Ordas est soigné, il prend soin de retranscrire une dimension réaliste prégnante, qui donne aux scènes de guerre un impact tout particulier. L’intrigue entretient l’envie de poursuivre la lecture sans se forcer. Un bon album au plan scénaristique.

Le dessin d’Alain Mounier est quant à lui réalisé tout en finesse grâce à un trait précis, soucieux du détail. Un réalisme qui résulte d’un travail toujours très bien documenté.

L’Ambulance 13 parvient donc à se renouveler avec ce cinquième album. A lire.

Découvrez également le reportage autour de la série :

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here