L’attentat, une BD dure et marquante aux éditions La Boîte à Bulles, sortie le 19 aout 2020

Anton Steenwijk vit avec un lourd souvenir, de ceux qui vous suivent toute votre vie et finissent toujours par vous rattraper. Sa famille a été froidement assassinée par les nazis dans une situation confuse qui alourdit encore la difficulté d’y avoir survécu. Il n’arrive pas à passer outre et son esprit est constamment occupé par le remord et la culpabilité. L’auteur Milan Hulsing nappe la BD d’une aura de douleur stagnante entre les bulles.

Le poids de l’histoire

Les bulles se colorent sans fard, avec du rouge ou du bleu pour faire ressortir les turpitudes psychologiques du héros. Les rivalités nationales au coeur du royaume de Hollande forment un arrière plan politico-historique qui épaissit le récit et lui donne une belle ampleur. Résistants, communistes, collabos, royalistes, tous se déchirent bien après la fin du second conflit mondial, les reproches pleuvent de tous côtés avec au milieu ce héros accablé d’une perpétuelle tristesse. Milan Hulsing dévoile petit à petit les arcanes d’un évènement beaucoup plus complexe qu’il n’y parait tout d’abord. Si les 176 pages débutent avec le sentiment d’une blessure profondément ancrée dans un esprit tourmenté, l’impression évolue tous du long dans une lente gradation émotionnelle qui éblouit le lecteur et insiste sur les points de vue de chacun des acteurs survivants au coeur d’une histoire douloureuse. Les intérêts sont souvent aussi mal compris que divergents et les victimes sont trop souvent sacrificielles dans un contexte de guerre impitoyable.

L’Attentat est une BD qui imprime sa marque dans l’esprit des lecteurs. Une narration complexe et un dessin très évocateur transforment le moment de lecture en belle introspection. Une BD à découvrir absolument!

Mot de l’éditeur:

Un soir de janvier 1945 à Haarlem, alors que les Pays-Bas sont encore occupés, Anton Steenwijk, douze ans, voit sa vie s’effondrer. Fake Ploeg, un collaborateur nazi tristement célèbre pour sa cruauté est abattu dans la rue par des résistants hollandais. Le corps est retrouvé devant la porte de la maison familiale des Steenwijk. En représailles les Allemands brûlent la maison et assassinent ses parents et son frère aîné. Des années plus tard, Anton devenu médecin offre l’image d’une tranquille réussite. Et pourtant, dans l’apparente quiétude de sa vie, des rencontres fortuites, des moments de crise font revivre le drame, sa culpabilité, ses ressentiments… jusqu’à ce qu’Anton apprenne finalement ce qui s’est réellement passé cette nuit-là, en 1945 – et pourquoi. Un livre (en)quête qui dévoile progressivement ce que recouvrait cet attentat ainsi que les drames et les dilemmes dont il a été la source.

Editeur: La Boîte à Bulles

Auteurs: Milan Hulsing / Harry Mulisch

Nombre de pages / Prix: 176 pages / 22 euros

NOS NOTES ...
Originalité
Dessins
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici