Le bout du tunnel : court métrage salutaire et stylé raconté par Grand Corps Malade

le bout du tunnel grand corps malade

 

Grand Corps Malade – “Le bout du tunnel”, sortie le 16 avril 2016

D’après une chanson de Grand Corps Malade, elle-même inspirée par le roman d’un ancien détenu, “Le bout du tunnel” est un court métrage salutaire et stylé. Rythmé, slammé, et en noir et blanc, il nous compte l’histoire de Laurent Jacqua, condamné à de nombreuses années de prison. Une histoire qui semble universelle et unique à la fois.

Celle d’un homme qui se bat contre la fatalité et le temps, celui passé derrière les barreaux. Grâce à l’écriture, c’est l’histoire d’une victoire qui nous est comptée, celle de la vie. Celle d’un détenu devenu mari, père et écrivain, puis homme libre.

Et cette merveille de court métrage n’aurait jamais pu voir le jour sans l’amour et le respect sincère qui unit les 3 “auteurs” de ce récit : l’auteur (Laurent Jacqua), le réalisateur (Mehdi Idir) et le parolier (Grand Corps Malade). C’est d’ailleurs en se produisant au sein de prisons que Grand Corps Malade a fait la connaissance de Laurent Jacqua. Puis c’est une multitude d’acteurs qui se sont lancés dans la partie : Izia Higelin, Richard Bohringer, Nicolas Duvauchelle ou encore Kyan Khojandi.

Alors l’avant premiere de “Au bout du tunnel” a pris des allures de fête, le soleil étant de la partie, et baignant la terrasse du Louxor de ses rayons chauds. La chaleur humaine était partout, des amis, des membres de la famille, des anonymes et des célébrités qui ont oeuvré pour que ce film voit le jour.

Fruit de leur travail et de leur investissement auprès des détenus, “Le bout du tunnel” est une claque qui ne laisse que la douce sensation de l’espoir, comme une belle journée de printemps.

A découvrir ici :

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=omk-JeFFjTo]

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeu des acteurs
Nikita
Passionnée de cinéma et de musique, Nikita a été journaliste et animatrice radio. Elle aime mixer information et évasion, image et son, modernité et authenticité.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here