Le jeudi 29 avril à 20h sera diffusé le documentaire LES BLESSURES INVISIBLES sur la plateforme de cinéma en ligne, la 25e Heure. Le film sera suivi d’une rencontre exceptionnelle avec le réalisateur Eric Michel et sera modérée par Emmanuel Vigne – directeur du cinéma Le Méliès à Port-de-Bouc. La séance est au tarif exceptionnel de 6€. Pour réserver votre place: Salle de cinéma virtuelle

Une ville fantôme

Le documentaire montre ce qu’est devenue une ville autrefois florissante. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la France s’est lancée dans l’aventure du nucléaire grâce aux gisements d’uranium exploités à Mounana au Gabon. Sur l’impulsion des capitaux venus de la métropole et des installations poussées de terre loin de la capitale Libreville, c’est une grande ville qui a fait vivre la région, avec ses taxis, ses commerces, ses installations sportives et son ambiance. Le réalisateur Eric Michel a bien connu cette ville à la fin des années 70, à l’époque de son âge d’or. Fils d’un géologue expatrié, il a vu la vitalité aujourd’hui disparue 15 ans après la fermeture des mines d’uranium. Des personnages locaux racontent ce qu’était la vie autrefois avec une énorme pointe de nostalgie et les images montrent un nature luxuriante reprendre ses droits à la place des installations abandonnées. La richesse d’ici s’est faite sur l’exploitation de là-bas, avec des retombées à l’époque qui n’existent plus maintenant. Ne restent que la pollution et le sentiment d’avoir été abandonné par un pays profiteur. La population de la cité riche et moderne, base de l’expansion nucléaire française, doit choisir entre quitter des terres polluées ou subsister envers et contre tout. Les français et les gabonais ont partagé un idéal pendant un demi-siècle mais l’arrêt de l’exploitation a remis en cause le présent et l’avenir. Le désœuvrement règne et les anciens Roland, Blaise et Florent reviennent sur le passé entre colère et désillusion. Certains comme Millie élèvent leurs enfants avec affection et rigueur entre job à la mairie, travail aux champs et une buvette qu’elle tient avec son mari Constant.

Ce documentaire met en lumière les relations particulières entre pays du nord et pays du sud, les dés sont pipés. La logique néocoloniale et les manipulations politiques n’ont abouti qu’à une terre polluée où la population subit les conséquences d’une exploitation des ressources sans pouvoir plus profiter des retombées économiques aujourd’hui

Synopsis: Depuis la fermeture de ses mines d’uranium, la petite ville de Mounana est tombée dans l’oubli. Aujourd’hui les anciens mineurs, après avoir travaillé toute leur vie pour l’industrie nucléaire française, craignent pour leur santé et celle de leurs familles et doivent composer au quotidien dans une région qu’on dit polluée. Au fond de la forêt gabonaise, entre le souvenir d’un passé prospère et la réalité d’un présent douloureux, il faut redoubler d’efforts pour se construire des perspectives d’avenir et vivre avec dignité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici