Les nouvelles aventures du Fakir au Pays d’Ikéa, en livre audio (Audible)

Les nouvelles aventures du Fakir au Pays d’Ikéa, en livre audio (Audible)

Publik’Art avait déjà beaucoup apprécié le premier roman de Romain Puértolas : L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa. Alors, c’est évidemment avec beaucoup de plaisir que nous avons écouté la suite de la vie du fakir : Les Nouvelles Aventures du FAKIR au pays d’IKEA.

Le fait d’écouter, et non de lire, rend ce roman encore plus drôle et plus vivant. Les différents accents interprétés par l’acteur Dominique Pinon nous font vraiment éclater de rire ! Les jeux de mots deviennent un pur régal.

Suite de Fakir 1

Si le premier roman de Romain Puértolas abordait déjà le thème de l’immigration clandestine, le Fakir 2 l’approfondit. Toujours sous le même ton un peu délirant, très humoristique et avec de nombreux jeux de mots hilarants. Mais cette fois-ci, l’auteur aborde aussi d’autres thèmes à travers la vie du fakir. Les chapitres sont alternés : ceux qui s’intéressent à la dure enfance du fakir au nom imprononçable, Ajatashatru Lavash Patel, que vous pouvez prononcer ainsi : J’attache ta charrue, la vache, et ceux qui racontent la vie du fakir à 40 ans. Et bien sûr, l’auteur explique que le fakir à 40 ans a forcément des séquelles de ce qu’il a vécu à 9 ans.

Personnages du Fakir 1

On retrouve les personnages du Fakir 1 de Romain Puértolas. Ajatashatru est toujours marié avec Marie Rivière et semble très heureux avec elle. Il est devenu très riche grâce à son premier roman qui a eu un succès mondial. Il a écrit son second roman mais son éditeur ne le trouve pas aussi bon et l’invite à partir en Suède pour « se retrouver ». Il décide donc d’aller directement rencontrer le grand patron d’Ikéa pour lui commander un Kisifrøtsipik, la Rolls du lit à clous. Et évidemment, rien ne sera simple pour Aja. Mais vraiment rien ! La fin du roman ressemble à un Vaudeville suédois où tous les personnages se retrouvent.

L’enfance du fakir

On découvre la vie du jeune fakir, qui a été adopté et qui est entré à 9 ans à l’école du fakir, EDF, dans le seul but de devenir très riche un jour. Il sera le seul élève de cette école, ne comprenant pas un seul mot du maître ! Tous les autres élèves ont fui, suite au discours du maître. Et son maître, Baba Ohrom, qui deviendra plus tard le Baron Shrinkshrankshrunk, le maltraite à tous les niveaux. Si le ton de l’auteur reste humoristique, il dénonce tout de même ouvertement la maltraitance faite aux enfants. A chaque mésaventure de Aja, une leçon de morale jaillit, un peu comme les Fables de La Fontaine. Malgré cette maltraitance, cette victimisation, le fakir en sort toujours grandi et plus fort.

De l’humour pour faire passer des messages

Dans Les Nouvelles Aventures du FAKIR au pays d’IKEA, il est clair que l’auteur utilise l’humour pour aborder des thèmes très sérieux, comme il l’avait déjà fait dans le Fakir 1. Cette fois, non seulement la maltraitance d’enfants est abordée, mais également le problème de l’immigration clandestine. L’auteur ridiculise également le monde occidental tellement égoïste et cruel. Aja se trouve toujours dans des situations qui nous font rire, car il est tellement innocent et naïf, que l’on ne peut que rire. Et grâce à sa débrouillardise, il arrive toujours à s’en sortir ! Mais dans le fond, c’est grave et sérieux. On se régale et en même temps, le texte nous interpelle :
Les gens riches ne sont pas heureux, les pauvres, oui.
S’accepter aux yeux des autres c’est s’accepter soi-même. Ou encore un proverbe chinois : Ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer le cadavre de ton ennemi.
Ce qui ne tue pas, rend plus fort.

Un second tome qui en appelle un autre

Maintenant qu’on en sait un peu plus sur ce jeune fakir devenu très riche, on attend avec impatience le tome 3. Car vous verrez, vous entendrez, à la fin du tome 2, Aja prédit un futur incroyable !

Publik’Art a particulièrement aimé toutes les situations plus invraisemblables les unes que les autres, mais toujours truculentes de ce jeune fakir qu’on aime de plus en plus. Avec de nombreuses références littéraires et également d’actualité, le style de Romain Puértolas est toujours aussi vivant, simple, un peu naïf, comme s’il racontait ces aventures à un enfant ! Un pur régal pour nous, simples terriens ! A chaque moment d’écoute, on s’envole avec le fakir, loin de notre quotidien ! Un très chouette moment de récréation ! Des ondes positives qui font tellement de bien !

Accédez au livre audio : Les nouvelles aventures du Fakir au Pays d’Ikéa

Offre d’essai Audible : 1 livre audio gratuit !

Profitez de l’offre d’essai Audible pour vous offrir gratuitement un livre Audio avec Audible.fr, pendant le premier mois d’un abonnement mensuel. Si vous n’avez pas aimé l’expérience, vous pouvez vous désabonner quand vous le souhaitez. Si au contraire, vous souhaitez rester abonné, vous recevrez chaque mois un crédit audio vous permettant de télécharger un livre audio, pour 9,95 euros.

Bénéficiez d’un livre audio gratuit

[vc_text_separator title=”RESUME DE L’EDITEUR et INFOS”]

Les nouvelles aventures du Fakir au Pays d’Ikéa

Rappelez-vous l’épisode précédent : L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea ; soit Ajatashatru Lavash Patel et un soubresautant tour du monde emboîté dans une armoire Ikea qui l’avait vu, par avion ou par cargo, transbahuté d’Angleterre en Espagne et de Tripoli à Paris. Nous avions laissé l’homme coulant les plus doux des jours avec Marie Rivière, la dame de son cœur et écoulant par palettes entières le récit de sa déménageante saga.

Notre héros macère dans l’aisance avec la volupté d’un cornichon dans la saumure et se confit dans le plus gras bien-être, son éditeur retoque son second opus, lisse à l’excès et bien bouffi de consensualité. Pour la faire brève, notre fakir est devenu mou du clou, glabre du sabre et son tapis de braises vire à la moquette haute laine. Réagissez mon bon ! Et notre Patel de repartir à la reconquête de soi. Cap sur la Suède pour rencontrer Dieu lui-même, l’Allah de la clé Allen, le maître d’Ikea, et se fournir en Kisifrøtsipik, la Rolls du tapis à clous.

Romain Puértolas, en digne fils de Verne et parfait gendre d’Alexandre Dumas, réaffirme cette vérité d’évidence : le monde n’est qu’une commode Ikea, assemblée par un fakir, pleine de fausses portes et de doubles fonds, et que l’on n’assemblera jamais !

©2018 Le dilettante (P)2018 Audiolib

Ce livre audio en version intégrale vous est proposé par Audible et est disponible en téléchargement.

Date de publication : le 16 mai 2018
Auteur : Romain Puértolas
Lu par : Dominique Pinon
Durée : 6h et 6mn
Acheter sur : Audible

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir d'écoute
Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here