Avant les versions de Coppola avec Gary Oldman et les films avec Christopher Lee, l’interprète le plus mythique de Dracula fut Bela Lugosi, acteur hongrois immigré aux Etats-Unis à l’accent inimitable et au regard en coin rentré dans la postérité. La BD Lugosi revient sur une existence entre ombre et lumière, avec ses phases de fortune et ses passages de misère. L’auteur Koren Shadmi offre une lecture aussi instructive que frissonnante.

Un acteur tombé dans l’oubli

Béla Lugosi, de son vrai nom Béla Blaskó est né en 1882 au cœur de l’empire austro-hongrois. Jusque sa mort en 1956 en Californie, il a enchainé les rôles dans des films fantastiques avec comme sommet son interprétation du célèbre vampire transylvain, le Comte Dracula. Le dessin de Koren Shadmi a déjà été apprécié dans la BD dédiée à Rod Sterling, l’homme de la série La 4e dimension. Cette BD revient sur une existence mal connue. Acteur de théâtre avant d’officier dans le cinéma muet en Hongrie dès 1919, Bela Lugosi a quitté son pays à la suite de la chute de l’éphémère régime communiste de Béla Kun qu’il soutenait. Il part en Allemagne puis aux États-Unis où sa vie est pendant longtemps difficile à cause de son manque de connaissance de l’anglais. C’est lorsqu’il décroche à Broadway le rôle de Dracula que sa carrière décolle grâce à son accent hongrois qui fait frissonner les spectateurs. Puis en 1931 c’est la consécration avec la reprise du rôle au cinéma pour les studios Universal Pictures dans le film de Tod Browning. Puis sa vie ne sera qu’années difficiles avec des films d’horreur de moindre qualité. Devenu alcoolique, dépendant à la morphine et de plus en plus désargenté, il connait un retour de flamme grâce à son amitié avec le réalisateur Ed Wood. Il meurt d’une crise cardiaque en 1956.

La BD revient sur une existence unique avec un homme qui avait une confiance totale en ses talents mais qui n’a pas pu vivre une vie à la hauteur de son ambition. La lecture est captivante et les dessins superbement désignés. La BD est à découvrir à partir du 18 août au éditions La Boite à Bulles.

Synopsis: Acteur emblématique du cinéma d’horreur américain des années 1930, mondialement connu pour avoir donné vie au comte Dracula, Béla Lugosi fait aujourd’hui encore frémir les cinéphiles. Couvert d’éloges dès ses premières apparitions sur scène et au cinéma, il a aussi connu des heures plus sombres. Hongrois d’origine, sa carrière d’acteur à peine entamée, il se retrouva forcé de fuir son pays, pour avoir soutenu la révolution communiste. Arrivé aux États-Unis en 1922, il enchaîne les petits boulots et les seconds rôles, handicapé par sa mauvaise maîtrise de l’anglais. C’est pourtant son accent prononcé qui le mène à la célébrité en 1927, quand il interprète Dracula d’abord à Broadway, puis pour les caméras d’Hollywood. Ce roman (bio)graphique retrace la vie d’un homme qui, après avoir touché les étoiles, connaîtra un déclin tragique. Son orgueil, son style de vie extravagant et son addiction aux drogues l’entraîneront dans une chute sans rédemption. Ses derniers films, tournés par son ami Ed Wood, deviendront tout aussi culte, souvent cités dans les premières places des plus mauvais films de l’Histoire du cinéma.

Editeur: La Boîte à Bulles

Auteur: Koren Shadmi

Nom de pages / Prix: 160 pages / 24 euros

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici