Mandarines, un film d’hommes de Zaza Urushadze

Madarines
Mandarines : Photo © ACE Entertainment

Mandarines, un film d’hommes de Zaza Urushadze

Mandarines est un petit film estonien/georgien qui créée une vraie belle surprise. Le récit puissant interroge sur la question des racines. A qui appartient une terre ? Est-elle plus importante que la vie des hommes ? L’émotion affleure constamment dans ce long métrage émouvant et délicat.

Mandarines exhume un conflit oublié du début des années 90. La République d’Abkhazie est devenue indépendante de la Georgie en 1992 après un conflit sanglant opposant indépendantistes et troupes régulières. Au mépris des risques, un vieil homme refuse de quitter son village pour assurer la récolte des mandarines bientôt mûres. Ivo est un émigré estonien qui occupe sa maison depuis plusieurs décennies. Avec son ami Markus, ils vivent paisiblement mais le bruit des combats se rapproche. Leur havre de paix ne sera plus jamais le même.

Des sentiments vrais et à la belle humanité

Ivo recueille un soldat blessé avant qu’un second ne lui échoie. Les combattants sont des ennemis mais Ivo décrète que sa maison est une zone neutre, il oblige les deux belligérants à cohabiter pendant leurs convalescences respectives. S’ils jurent d’abord de s’étriper dès le pas de la porte franchi, la coexistence éveille une surprenante sympathie et un respect mutuel. Mais les troupes se rapprochent et il va falloir retrouver la vie réelle et la folie des armes. D’un récit aux apparences simplistes Zaza Urushadze tire des sentiments simplement vrais et à la belle humanité qui font de ce film une vraie pépite cinématographique à découvrir absolument.

Là où les films de guerre privilégient habituellement les combats spectaculaires et pyrotechniques, Zaza Urushadze privilégie le huit clos et le jeu d’acteur. Si Lembit Ulfsak n’est guère connu dans nos contrées, il a été élu acteur estonien du siècle, preuve de sa renommée de par là bas. Il incarne avec force ce vieux monsieur décidé à ne pas se laisser déraciner par des soldats deux fois plus jeunes que lui. Son attachement à la terre le décide à rester coute que coute. Son intransigeance face aux deux soldats belliqueux reflète tout autant sa grande sagesse que sa fatigue face à la folie des hommes.

Une belle surprise de cinéma qui démontre la force de ces petits films faits de petits riens mais à la portée universelle.

[vc_text_separator title=”SYNOPSIS ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]
Mandarines, film de Zaza Urushadze
Mandarines, film de Zaza Urushadze

En 1990, la guerre fait rage en Abkhazie. Un village ne compte comme seuls habitants qu’un vieil homme, Ivo, et un producteur de mandarines, Markus, – tous deux d’origine estonienne – qui refuse de quitter sa plantation alors que les fruits sont presque mûrs. Le conflit est de plus en plus proche mais Ivo décide de venir en aide à Akhmed, un Caucasien blessé, et le cache chez lui. Markus, à son tour, découvre un Géorgien laissé pour mort sur le champ de bataille. Il l’emmène lui aussi chez Ivo. Deux combattants de camps opposés se retrouvent alors sous le même toit…

Sortie : le 6 avril 2016
Durée : 1h27
Réalisateur : Zaza Urushadze
Avec : Lembit Ulfsak, Elmo Nüganen, Misha Meskhi
Genre : Drame

[vc_text_separator title=”BANDE ANNONCE” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeu des acteurs
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here