« Möbius » : l'envol vibrant et poétique en captation intégrale
Möbius – Cie XY & Rachid Ouramdane © Christophe Raynaud de Lage

« Möbius » : l’envol vibrant et poétique en captation intégrale

Révélation de la Biennale de la danse 2014 avec Il n’est pas encore minuit, les circassiens de la Compagnie XY n’ont qu’un seul langage : celui des portés acrobatiques qu’ils développent à partir du collectif. Travailler en nombre leur permet d’aller plus haut, voler plus intensément et démultiplier leur vocabulaire. En inscrivant le mouvement acrobatique dans une continuité faite de renversements et de revirements de situations, leur dernière création Möbius dévoile un espace flottant, poétique, où le temps s’étire et se contracte au rythme des corps qui changent de forme.

Dix-neuf hommes et femmes s’y déplacent, jaillissent, voltigent comme s’ils ne formaient qu’un seul être, à la manière des nuées d’étourneaux, ces vols de centaines d’oiseaux si bien réglés et si denses qu’ils en éclipsent le soleil l’espace d’un instant.

Les acrobates se sont approprié ce vol coordonné, où chaque membre du groupe réagit de façon quasi-simultanée comme s’ils ne formaient qu’un seul être, pour imaginer une pièce où l’espace se vide et se remplit par fulgurances.

C’est dans le mystère de ces ballets aériens, offrant un mouvement sans fin sans jamais se répéter, comme un “ruban Möbius”, que va se jouer la fusion entre les acrobates et le chorégraphe Rachid Ouramdane.

Un mouvement où les espaces se vident et se remplissent par fulgurances, passant de un à dix-neuf en piste en une fraction de seconde. Provoquant des réactions en chaîne et des effets de lévitation qui surprennent le regard, ces jeux d’accélérations et de ralentis nous amènent à des vertiges visuels empreints d’harmonie et de magie.

Comme pour le vol des oiseaux, on y voit naître une intelligence collective du corps. S’élever, se rattraper, se rassembler, se détacher, s’abandonner à l’autre, se relever encore, s’élever toujours. Véritable ode au vivant, Möbius nous renvoie ainsi à cette absolue nécessité du « faire ensemble » comme la base de toute forme de subsistance, de perpétuation et d’invention. Laissez-vous porter !

En captation intégrale jusqu’au 05 mars 2021

NOS NOTES ...
Originalité
Chorégraphie
Amaury Jacquet
Si le droit mène à tout à condition d'en sortir, la quête du graal pour ce juriste de formation - membre de l'association professionnelle de la critique de théâtre de musique et de danse - passe naturellement par le théâtre mais pas que où d'un regard éclectique, le rédac chef rend compte de l'actualité culturelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici