O (Olivier Marguerit) chante une rivière vivifiante

Olivier Marguerit
O – Olivier Marguerit

O (Olivier Marguerit) chante une rivière vivifiante

A quoi tient une chanson ? Une guitare folk, des percussions légèrement frappées, des notes pianotées comme transparentes pour accompagner des paroles faussement naïves, la description d’une jolie petite rivière, tout cela au bord d’une piscine, et nous voilà atteindre une forme de volupté.

Olivier Marguerit, auteur-compositeur-interprète depuis peu, ayant longtemps muri en tant que guitariste du groupe de folk-pop Syd Matters, a préféré se réfugier derrière la lettre O au moment de se lancer en solitaire dans le grand bain. Ce dernier mot prend tout son sens quand on sait que l’élément aquatique revient souvent à nos oreilles dans son premier album intitulé, presque logiquement, Un Torrent, La Boue.

[U]n puissant élixir (…)

Il y a dans cette lettre – la quinzième de l’alphabet – quelque chose d’infini et protecteur, sans aspérité aucune, comme un grand lac au repos, la nuit, quand aucun baigneur n’ose plus y nager et créer des vagues. L’écriture simple et minimaliste de O cache de nombreux aspects secondaires. Il confiait à la fin février au magazine Modzik apprécier « être apparemment lisible/simple pour amener à découvrir une lecture plus cachée ». Au même titre qu’un Mathieu Boogaerts, par exemple, de simples évocations suffisent à nous emporter.

La rivière décrite est toute fluette, un simple « fil d’Ariane », mais ses pouvoirs sont insoupçonnés. La voix de O participe du même effet, fragile et grêle, non assurée. Toujours est-il que l’association du sujet et de l’interprète, aussi délicats soient-ils, se révèle un puissant élixir capable de solidifier nos sentiments et notre humeur lorsque ces derniers se liquéfient.

La description de cette rivière a quelque chose de vivifiant, et c’est sans doute parce qu’elle nous suggère, dans un élan optimiste, qu’elle continuera à couler à nos côtés, coûte que coûte, qu’importe ce qu’elle rencontre dans son lit, et que même nos pleurs alimenteront son courant.

Un vrai remède, on vous dit.

[vc_text_separator title=”CLIP” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]


Un Torrent, la Boue, premier album disponible (Vietnam label/Because Music)
O sera en concert le mardi 29 mars 2016 à la Maroquinerie (Paris)

Simon Doudard
21 ans. Etudiant en sciences politiques. Curieux et avide de tous les arts, mais surtout de musique (chanson française, pop, rock, indé, jazz, hip-hop)

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here