Premier musée d’art brut au Portugal collection Treger / Saint-Silvestre : ouverture au public le 1er juin 2014

!cid_image004_png@01CF7916

Oliva Creative Factory | Núcleo de Arte
Rua da Fundição, 240
3700-119 S. João da Madeira GPS 40.905761, -8.497561

Christian Berst a été choisi par l’Oliva Creative Factory, à Sao Joao de Madeira (près de Porto) pour assurer le commissariat du premier musée d’art brut au Portugal, réuni grâce à la collection Treger-Saint Silvestre. Cette exposition permanente “Art Brut : Breaking the Boundaries” réunit les oeuvres de plus de 70 créateurs, historiques et contemporains.

À compter du 1er juin, le musée Oliva creative factory ouvre son premier étage à la collection d’art brut de Richard Treger et Anto- nio Saint Silvestre, soit une centaine d’oeuvres de créateurs clas- siques (Adolf Wölfli, Carlo Zinelli, Henry Darger, Janko Domsic, Oskar Voll, Evaristo, Anna Zemankova, Joachim Gironella, James Edward Deeds, Edmund Monsiel, Augustin Lesage, Alexandre Lobanov, Raphaël Lonné, Scottie Wilson, Jean Perdrizet, Friedrich Schröder-Sonnenstern…) et de plus contemporains (Josef Hofer, Lubos Plny, Eugene von Bruenchenhein, Guo Fengyi, Harald Stof- fers, Albert Moser, Giovanni Bosco, George Widener, Miroslav Tichy, Vasilij Romanenkov, André Robillard, Josef Wittlich…).

Richard Treger, musicien d’origine irlandaise né au Zimbabwe et Antonio Saint-Silvestre, artiste portugais né au Mozambique, col- lectionnent depuis plus de 40 ans – dont 20 en tant que galeristes à Saint-Germain-des-Prés – de l’art “des marges”, vaudou et brut. “Nous ne sommes pas intéressés par la spéculation. Notre voeu le plus cher était de permettre au plus grand nombre de profiter de ces oeuvres. Cet espace incroyable correspond en tout point à ce que nous recherchions”.

L’Oliva Creative Factory, sise à S. João da Madeira à 45 km au sud de Porto, est une ancienne usine de fabrication de machines à coudre rehabilitée en complexe culturel. Outre des résidenc- es d’artistes, elle dispose de salles de spectacle et d’un espace d’exposition spacieux aménagé sur deux niveaux. La collection d’art brut s’étend sur les quelques 600 m2 de l’étage tandis que le rez-de-chaussée accueille les autres pièces de la collection.

Un catalogue de 300 pages (en/pt) est publié, avec des textes de Christian Berst et de Richard Treger et Antonio Saint Silvestre.

Amaury Jacquet
Si le droit mène à tout à condition d'en sortir, la quête du graal pour ce juriste de formation - membre de l'association professionnelle de la critique de théâtre de musique et de danse - passe naturellement par le théâtre mais pas que où d'un regard éclectique, le rédac chef rend compte de l'actualité culturelle.

1 commentaire

  1. bonjour. Je suis Marie la compagne de Mario Chichorro ami portugais de Richard et d’Antonio . Je recherche les photos des oeuvres de Mario Chichorro pour faire le premier tome d’un catalogue raisonné qui se fera en plusieurs tomes peu à peu. Je ne sais s’ils ont des oeuvres de Mario Chichorro. je recherche des photos de toutes époques mais en numérique . S’ils en ont pourriez vous m’en informer ? Merci d’avance. J’aimerais beaucoup avoir de leurs nouvelles aussi ainsi que Mario. Merci à vous mon mail est ci dessous

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here