Rupture pour tous, une comédie colorée et (trop) parodique d’Eric Capitaine

Rupture pour tous Eric Capitaine
Copyright Légende Distribution

Rupture pour tous, une comédie colorée et (trop) parodique d’Eric Capitaine

Le concept du film est innovant, rafraichissant et ouvre le champ comique des possibles ! Baser son fonds de commerce sur la gestion de la « mise à terme » des relations amoureuses. Offrir donc un service de délégation de l’acte et du poids de la rupture sentimentale avec gestion additionnelle de la post-rupture pour empêcher toutes retombées. Bref faire le sale boulot de briseur de cœurs par procuration. Contre rémunération. C’est formidable ! Voilà une vision cynique de l’amour où son commencement était déjà un business (les sites de rencontre) et où désormais, sa fin l’est aussi ! Ah, enfin l’amour devient un objet marchand comme un autre. Eric Capitaine qui réalise ici son premier long-métrage est l’auteur de cette idée originale dont il avait déjà réalisé un court-métrage et qu’il a rallongé avec l’aide de Camille Chamoux pour le scénario.

Mathias est le gérant et l’unique membre de la société Love is dead. Il travaille seul à la satisfaction de ses clients qui souhaitent en finir (avec leur couple) jusqu’à ce que Juliette sonne à sa porte. Il l’engage. Ensemble, ils vont gérer plusieurs cas difficiles dont le pire sera… la mère de Mathias ! Celle-ci a décidé de quitter son mari parce qu’il lui dit trop souvent « chérie » et que ce « con », il le pense ! Le comble.

Pour cette comédie légère, Eric Capitaine a donné sa chance à une vierge du grand écran : Elisa Ruschke. Gaie, pétillante, elle se débrouille bien au côté d’un Benjamin Lavernhe plus expérimenté ainsi que le laisse supposer son « titre » de sociétaire de la Comédie Française. On a le plaisir de voir jouer Jérôme Niel en serial-dragueur survolté et Camille Chamoux tout aussi folle mais dans un style « rupture mal digérée ».

Bande annonce rupture pour tous
Copyright Légende Distribution

Une galerie de portraits caricaturaux

Il y a une constance dans le “too much”

Toujours léger, Rupture pour tous se veut malgré tout exigent. Notamment dans les dialogues. Eric Capitaine revendique un film écrit et il est vrai que les dialogues sont travaillés, vifs et presque théâtraux. Mais le travail du texte n’arrive pas à cacher les quelques défaillances du scénario. Il y a une constance dans le « too much » qui fait perdre pied. Les personnages sont une galerie de caricatures. La mère de Mathias est une hystérique indépendante, lui est un cœur d’artichaut enveloppé dans un cynisme insensible tandis que son meilleur client est prêt à vendre sa mère pour une paire de poitrine… Ils manquent de nuances. De même pour les situations qui sont presque parodiques. Une victime de Love is dead qui fait des rondes autour de l’appartement de son ancien compagnon pour lui parler et manifeste seins nus devant les locaux de Mathias qui ne s’en offusque pas. La vie apporte son lot d’absurdités et d’exagérations mais Eric Capitaine a choisi d’en rajouter une surcouche parfois un peu indigeste. Rupture pour tous est burlesque mais mal ancré dans le réel. Parce que le réalisateur a voulu en faire trop.

Assurément comique donc, ce film a également de l’épaisseur car il pose une question fondamentale bien de notre temps : vaut-il mieux réparer l’amour quand il ne marche plus ou le remplacer ? Mathias prône une rupture définitive pour aller trouver du sang neuf ailleurs ou apprécier son célibat ! Les amours insatisfaits ne valent pas la peine d’être vécus. Mais les peines de cœur étant le lot de toute relation amoureuse, n’est-ce pas mieux de chercher à les rafistoler ? Aller voir ailleurs, c’est aussi parfois, la facilité. Surtout si quelqu’un peut donner le coup de grâce à votre place ! La question est presque philosophique. Elle est passionnante. Le film n’apporte pas de réponse claire. Mais les spectateurs, silencieusement, prendront tous parti.

Une comédie colorée, pleine de gaieté et de second degré avec un scénario un peu faible mais qui n’empêche pas de passer un bon moment. Sortie en salle le 23 novembre 2016.

[vc_text_separator title=”SYNOPSIS ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]


RUPTUREPOURTOUS_120.inddMathias Lonisse, créateur de la société Love is dead, est un artisan de la séparation amoureuse.
Il est mandaté pour rompre à la place de celles et ceux qui pour une raison ou une autre préfèrent s’éviter cette tâche bien souvent pénible et délicate.
Mathias assume parfaitement son métier, et effectue chaque mission avec un grand sens du professionnalisme, jusqu’au jour où maman décide de quitter papa…

Sortie : le 23 novembre 2016
Durée : 1h31
Réalisateur : Eric Capitaine
Avec : Benjamin Lavernhe, Elisa Ruschke, Aïssa Maïga…
Genre : Comédie

[vc_text_separator title=”BANDE ANNONCE” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Note
Originalité
Scénario
Jeu des acteurs
Réalisation
Olivia Bugault
Fraîchement débarquée sur Publik'art en cette année 2016, Olivia goûte bien trop la littérature, le cinéma et le théâtre ... bref la culture ! pour ne pas s'en mêler par la plume. Ainsi elle vous livre ses analyses sans oublier au passage de saluer bien bas chaque artiste que la critique soit bonne ou mauvaise.

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here