Soif, notre coup de cœur de la rentrée (Albin Michel)

Soif, notre coup de cœur de la rentrée (Albin Michel)

Amélie Nothomb ne nous plait pas à tous les coups. Son avant-dernier livre, Les prénoms épicènes nous avait régalés. Mais ce n’est rien face à Soif !

Le narrateur

Amélie Nothomb s’attaque à l’histoire la plus connue et la plus intouchable du monde : celle du Christ. Et elle ose réécrire son histoire, à sa sauce et à la première personne. C’est Jésus lui-même qui se raconte. Qui n’a jamais osé faire parler Jésus, la veille de sa crucifixion ? Personne sauf Amélie Nothomb, dans le style qu’on lui connaît. Simple, vrai, incisif. Chaque mot a sa place et sa signification. Récit court mais fulgurant !

Condamnation à mort

Jésus se sait condamné et a toujours su qu’il serait condamné à mort par ses propres amis, un jour… Son procès est arrivé. Il le raconte rapidement. Les témoins à charge sont nombreux, même ceux que Jésus a sauvés… Jésus ne comprend pas, ne se révolte pas. Ses proches le lynchent.
Amélie Nothomb ne va pas se faire que des amis avec son roman Soif. Elle s’attaque à un sujet sacré. Sans crainte. Et avec beaucoup de liberté. Des libertés quant aux Evangiles qui racontent la vie de Jésus. Des libertés très libertaires… des libertés très humaines. Des libertés très profondes et qui font sens aujourd’hui.

Leçon de vie

Quand on a soif, il faut être vivant. Jésus veut ressentir le besoin de boire au plus haut niveau, pour surpasser ses douleurs :
On n’apprend des vérités si fortes qu’en ayant soif, qu’en éprouvant l’amour et en mourant : trois activités qui nécessitent un corps. P.90

Importance du corps

Car si l’auteur s’attarde sur l’esprit du Christ, il ne peut vivre sans son corps. Et il doit bien sûr aimer son corps. Et s’aimer soi-même. Sans ces préceptes rien n’est possible pour l’humain. L’interaction corps-esprit est au cœur de Soif.

L’auteur, à travers cette histoire universelle, démontre avec beaucoup de finesse comment l’homme peut vivre heureux sur terre, sans passer à côté de sa vie, ni à côté de sa mort.
Explore ta soif, mon ami. Elle est un voyage, elle te conduit à une source, que c’est beau, entends-tu, oui, c’est la bonne chanson … p.94
L’amour, la soif, la vie, la mort, la peur, les sentiments, la vie éternelle, Amélie Nothomb nous dévoile un chemin de vie surprenant et assez magique car d’une tolérance et d’une subtilité qui permettront à chacun d’y puiser ses propres vérités.
Un livre à lire et relire et surtout à méditer !
Notre coup de cœur de la rentrée !

 

Résumé de l’éditeur :

« Pour éprouver la soif il faut être vivant. »

Date de parution : 21 août 2019
Auteur : Amélie Nothomb
Editeur : Albin Michel
Prix : 17,90 € (162 pages)
Note
Originalité
Scénario
Qualité de l écriture
Plaisir de lecture
Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here