Sortie en DVD/BluRay de The Florida Project, l’autre rêve Américain par Sean Baker

Moonee et Halley, héritières malgré elles du rêve américain déchu.

The Florida Project sort en DVD. Retour sur le phénomène du cinéma indépendant US.

Après Los Angeles, via son très électrique et hilarant Tangerine, Sean Baker pose ses caméras sur le versant Est de l’American Dream, la Floride et ses innombrables parcs d’attraction géants. D’ailleurs les couleurs pimpantes et le rythme enjoué du début du film ne font que tracer un trait d’union plus qu’évident entre ces deux destinations phares de la jeunesse occidentale qui rêve d’éblouissement et de lumière. Mais, ici, c’est surtout l’ombre qui intéresse Baker, celle du château de DisneyWorld qui écrase ses voisins immédiats. Soit le quotidien sans fard des habitants d’un motel que l’on devine dans la banlieue d’Orlando. Ici, Halley et sa fille Moonee s’y débattent comme tout un chacun à base de petits boulots plus ou moins légal. D comme débrouille est devenu le quotidien de Moonee, 6 ans et de ses copains d’immeuble, livrés à eux même en pleine saison estivale. Loin de tout misérabilisme, Sean Baker réinvente Les 400 coups de Truffaut à la sauce ketchup.

Sean Baker s’affirme comme l’un des meilleurs narrateurs de l’Amérique des laissés-pour-compte.

On rigole beaucoup des mésaventures de ces pieds nickelés du downtown, déjà trop murs pour leur âge, encore trop tendres pour faire face à leurs bêtises. La truculente Brooklynn Prince donne à cette petite Moonee toutes les facettes nécessaires pour nous donner envie de la suivre n’importe où, que ce soit pour chiner un cornet de glace ou pour s’organiser un safari au milieu de bovins. Sean Baker a trouvé la parfaite interprète pour mettre en parallèle cette innocence juvénile face à la réalité plus exiguë du monde adulte campé par les difficultés à joindre les deux bouts de sa mère, interprétée par la surprenante débutante Bria Vinaite. Cette dernière représente le vrai symbole d’un rêve américain envolé, car jeune, jolie et volontaire, mais empêtrée dans un quotidien où chaque lendemain ressemble à un Everest à gravir. Alors on chill, on se balade, on mange des bonnes choses pour se sentir vivant, à défaut d’être pleinement heureux. La gouaille remarquable du toujours impeccable Willem Dafoe paternalise le tout, en sorte de “vrai” super héros du quotidien. Baker emballe, avec savoir-faire esthétique et maitrise narrative, une chronique estivale vivace et colorée sur l’Amérique des laissés-pour-compte.

The Florida Project sort le 9 mai en Blu-Ray, DVD et VOD, l’occasion pour vous de faire la connaissance de Moonee et de sa joyeuse bande. L’occasion de découvrir la Floride et ses couleurs éclatantes à travers cette épopée estivale remplie de dignité et de générosité. Découvrez la face cachée de l’American Dream contemporain.

SYNOPSIS ET INFOS

Moonee a 6 ans et un sacré caractère. Lâchée en toute liberté dans un motel de la banlieue de Disney world, elle y fait les 400 coups avec sa petite bande de gamins insolents.
Ses incartades ne semblent pas trop inquiéter Halley, sa très jeune mère. En situation précaire comme tous les habitants du motel, celle-ci est en effet trop concentrée sur des plans plus ou moins honnêtes pour assurer leur quotidien…

Sortie DVD : le 9 mai 2018
Durée : 1h51
Réalisateur : Sean Baker
Avec : Bria Vinaite, Brooklynn Prince, Willem Dafoe, Mela Murder, Caleb Landry Jones, Valeria Cotto
Genre : Comédie dramatique
Distributeur : Le Pacte
Prix : à partir de 19,99 € (DVD)
Acheter : sur fnac.com

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Mise en scène
Réalisation
Jeu des acteurs
Jean-Marie Siousarram
Manipulateur de mots pour la presse web depuis quelques années. Cinéphage compulsif, féru de culture en tout genre, de voyages, de musique électronique, de foot. Rejeton de Chaplin, Hitchcock et Fincher.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here