Sortie en DVD d’Under The Silver Lake, obsédant thriller dédié à la pop culture

Andrew Garfield, enquêteur amateur dans un Los Angeles plus labyrinthique que jamais.

Under The Silver Lake, le thriller délicieusement tordu voué à LA de David Robert Mitchell, sort en DVD/Blu-Ray/VOD.

Tout semble vénéneux, moite, avec de forts relents de sulfureux, dans les premières minutes d’Under The Silver LakeAndrew Garfield, dont l’appétence à choisir ses rôles avec brio se confirme, y incarne Sam, un jeune wannabe biberonné à la Pop culture dont le rêve de percer à Hollywood se retrouve échoué sur un îlot de banlieue à la sensualité débordante. Celle si se fait évidente via les plans érotico-organique de Mike Gioulakis, le petit nom qui monte, qui monte parmi les DP outre-Atlantique, mais également avec les jeux d’observation type Fenêtre sur courOn pense d’ailleurs constamment à Hitchcock et son “double” De Palma lorsque le quotidien de Sam s’emballe et se transforme en course poursuite au lapin tendance Alice au pays des Merveilles. Plutôt le livre que l’animé, évidemment. La disparition de sa nouvelle nymphe, des mystérieux meurtres de chiens, un magnat envolé, des chansons cryptées, tout cela a t-il un rapport à voir avec le mystérieux Lac Argenté ? David Robert Mitchell vous invite cette fois à le suivre dans les méandres d’un LA plus pop & psychédélique que jamais.

Under The Silver Lake transcende très vite ses références pour devenir un film unique et déjà culte.

Pour les plus aguerris des cinéphiles, vous aviez déjà pu suivre David Robert Mitchell avec son somptueux thriller angoissant et paranoïaque It Follows. Ici, il ne délaisse pas le film de genre mais le transcende de manière protéiforme, et surtout totalement connecté à la Pop culture, et bien au delà quand on pense aux trames narratives dignes de l’âge d’or du Film Noir. Jamais les références à l’univers du jeu vidéo, de la musique, du cinéma ou du comics n’avaient autant affluées en si peu de temps. Vous pensez à un film patchwork ? La force de DRM est d’en faire un vrai récit, un fil rouge, agaçant et fou à la fois. Un film finalement tellement à l’image de sa ville hôte, Los Angeles. D’ailleurs rarement on aura vu autant de pans de LA que ce soit géographiquement que mentalement. Et si derrière cette traque du grand amour se cachait tout simplement le plus grand film réalisé sur l’insaisissable et abyssale Cité des Anges. Une nouvelle démonstration de force de son jeune réalisateur à la virtuosité, tant narrative que visuelle. Un choc.

Under The Silver Lake sort le 12 décembre en DVD, Blu-Ray et VOD. Une hypnotisante mise en abîme pop et Noire à la fois de Los Angeles.

 

[vc_text_separator title=”SYNOPSIS ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

À Los Angeles, Sam, 33 ans, sans emploi, rêve de célébrité. Lorsque Sarah, une jeune et énigmatique voisine, se volatilise brusquement, Sam se lance à sa recherche et entreprend alors une enquête obsessionnelle surréaliste à travers la ville. Elle le fera plonger jusque dans les profondeurs les plus ténébreuses de la Cité des Anges, où il devra élucider disparitions et meurtres mystérieux sur fond de scandales et de conspirations.

Sortie DVD : le 12 décembre 2018
Durée : 2h19
Réalisateur : David Robert Mitchell
Avec : Andrew Garfield, Riley Keough, Riki Lindhome, Callie Hernandez, Jeremy Bobb, Grace Van Patten, Topher Grace
Genre : Thriller
Distributeur : Le Pacte
Prix : à partir de 19,99 € (DVD)
Acheter : sur fnac.com

[vc_text_separator title=”BANDE ANNONCE” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Note
Originalité
Mise en scène
Réalisation
Jeu des acteurs
Jean-Marie Siousarram
Manipulateur de mots pour la presse web depuis quelques années. Cinéphage compulsif, féru de culture en tout genre, de voyages, de musique électronique, de foot. Rejeton de Chaplin, Hitchcock et Fincher.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here