Spartacus et Cassandra, un film documentaire de Ioanis Nuguet

Spartacus et Cassandra

Spartacus et Cassandra, un film de Ioanis Nuguet

D’après Allociné, Ioanis Nuguet a passé 3 ans sur les terrains roms de Seine-saint-Denis. C’est Spartacus qui a demandé au réalisateur de s’intéresser à lui et de lui donner la parole.
Sortie : le 11 février 2015
Durée : 1h20
Avec : Cassandra Dumitru, Spartacus Ursu, Camille Brisson

Synopsis :

Spartacus, jeune Rrom de 13 ans et sa soeur Cassandra, 10 ans sont recueillis dans le chapiteau-squat de Camille, une drôle de fée trapéziste qui prend soin d’eux, leur offre un toit et leur montre le chemin de l’école. Mais le cœur des enfants est déchiré entre l’avenir qui s’offre à eux… Et leurs parents qui vivent encore dans la rue.

Spartacus et Cassandra

Spartacus et Cassandra, un film de Ioanis Nuguet

Spartacus et Cassandra sont frère et sœur. Ils sont Rroms. Et ce documentaire retrace leur vie.

Très simplement, dès la première minute du film, Spartacus nous plonge dans son univers. De sa naissance à aujourd’hui. A 1 an, il marchait, à 2 ans, il mangeait de la terre. A 3 ans, il faisait la manche avec ses parents… On découvre le quotidien de ces enfants, 11 et 13 ans, alors que la justice les a séparés de leurs parents, incapables de les prendre en charge. Ils ont été recueillis par Camille Brisson, sous un chapiteau. Camille n’est pas le centre du film. Elle dit douter de ses capacités d’éducation. Mais sans elle, les enfants ne sont plus. Leurs parents vivent toujours dans la rue, après un échec de vie commune sous le chapiteau.

Spartacus et Cassandra, un film de Ioanis Nuguet

Spartacus et Cassandra, un film de Ioanis Nuguet

On les voit évoluer, s’exprimer. On pourrait penser que tout est bien pour eux puisque cette toute jeune femme, 21 ans, les a pris sous son aile. Quelle belle rencontre ils ont faite ! Avec beaucoup de patience et de bienveillance, et d’amour, Camille les fait avancer, en sécurité, en autorité, simplement. Mais en fait, non, rien n’est simple. Spartacus comme Cassandra souffrent de savoir leurs parents dans la rue, sans manger à leur faim. Avec un père alcoolique qui bat leur mère. Des parents qui réclament leurs enfants car les enfants sont devenus, très vite, les parents de leurs parents.

Ce film pourrait ressembler à un conte. Mais c’est une histoire vraie qui donne à réfléchir. Et qui concerne des enfants, des enfants qui n’ont jamais pu être des enfants. Donc une histoire sacrée. Et bouleversante.

Un film vrai à voir, bien entendu.

Bande annonce du film Spartacus et Cassandra :

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here