Princess cherche le prince charmant sur la scène des Feux de la Rampe

Princess #chercheprincepoursortirlapoubelleetplussiaffinités
Princess #chercheprincepoursortirlapoubelleetplussiaffinités, Théâtre Les Feux de la Rampe

Princess cherche le prince charmant sur la scène des Feux de la Rampe

Crystal V. Lesser s’adresse à toutes les petites filles devenues femmes et toujours à la recherche de l’amour. Elle ne ménage pas ses efforts dans un one man show désopilant qui navigue entre complaintes éplorées et messages d’espoirs. Dans sa robe de princesse et sous son serre tête romantique se cache une truculente observatrice toute prête à donner son coeur au prince charmant qui saura l’attendrir. Mais le XXIe siècle n’est décidemment pas une ère romantique. Elle narre ses aventures et ses enseignements pour enfin trouver cette fameuse pantoufle de verre.

L’amour, ce bourreau des temps modernes

La comédienne met là nu le coeur de son personnage au milieu de jouets d’enfants et de lingerie romantique. Toute bercée d’illusions, Princess enlace sa grenouille en peluche et espère la transformer en prince charmant mais elle n’est pas dupe. Faussement naïve et pleine de bonne volonté, elle louvoie entre sourires charmeurs et crises de blues. Le public l’accompagne lorsqu’elle se mue en cheerleader pour entonner son mantra. S-E-U-L-E, le message est clair, elle veut éviter à tout prix la solitude et le pot de glace dévoré en pyjama sur le canapé en mode Bridget Jones. Les messages sont tour à tour autocritiques et farfelus, l’humeur est badine ou objective, le constat final est sans appel, l’amour peut entrainer la joie ou le désarroi, tout dépend de la force de caractère pour éviter pièges et mirages disséminés par les médias modernes.

1h en mode crescendo

Si l’humour est la tonalité principale de la pièce, Crystal V. Lesser n’hésite pas à mélanger les humeurs pour un vrai courant d’empathie envers son personnage. Il est tout aussi facile d’imaginer la Princess dans sa chambre rose que de s’émouvoir devant ses tentatives en mode Je vais bien tout va bien. La pièce aboutit à un impressionnant soliloque où la comédienne abat les idées reçues et distille ses maximes de vie avec une belle assurance. La mise en scène de Romain Rouveyrollis multiplie les accessoires pour une avalanche d’effets savamment orchestrés par une comédienne au four et au moulin. A l’écriture comme à la scène, Crystal V. Lesser ne se ménage pas et enchaine des tours de chants doux amers pour illustrer la douce mélancolie d’une Princess qui doit vraisemblablement se cacher dans l’esprit d’une partie significative de la gente féminine.

Cette Princess émeut et divertit sur la scène des Feux de la Rampe. Le spectacle continue tous les lundis à 21h30 jusqu’à fin juin, une bonne occasion d’aller profiter de la vie en compagnie de la charmante comédienne!

Dates :  Jusqu’au 26 juin 2017, tous les lundis à 21h30
Lieu : Les Feux de la Rampe (Paris)
Metteur en scène : Romain Rouveyrollis
Avec : Crystal V. Lesser

Note
Originalité
Mise en Scène
Jeu de l'actrice
Texte
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here