48h en continu pour !a réouverture du Théâtre de la Ville !

48h en continu pour !a réouverture du Théâtre de la Ville !

Le Théâtre de la Ville rouvre ses portes à l’Espace Cardin le lundi 22 juin, à partir de 16h, pour 48 heures de rencontres, de lectures, de concert non stop avec 70 artistes, acteurs, scientifiques et soignants. Passer du temps du confinement à celui des retrouvailles, c’est la proposition d’Emmanuel Demarcy-Mota pour la réouverture des salles de spectacle. “Nous avons un désir fort de reconstruction vers un monde différent où la pensée solidaire sera au cœur du débat. Nous voulons travailler à l’émergence de nouvelles formes de solidarité en s’appuyant sur notre capacité à penser ensemble, travailler contre les frontières, qu’elles soient physiques ou mentales, entre les disciplines et entre les êtres” explique le directeur du Théâtre de la Ville.

Pendant la période de confinement, le Théâtre de la Ville a maintenu un lien direct entre les artistes et les populations avec Les Consultations poétiques puis scientifiques. Elles sont devenues un phénomène et ont été progressivement proposées en 19 langues (grec, espagnol, anglais, portugais, mandarin, wolof, beti, lingala, sango, pidgin, kongo, italien, arabe, roumain, hongrois, allemand, albanais, slovène et en hébreu).

Pour ces soirées de réouverture, Les Consultations poétiques se métamorphosent à nouveau par la danse et la musique avec les danseurs et chorégraphes Saïdo Lehlouh, Tarek Ait Meddour, Link Berthomieux de la Compagnie Black Sheep, Claire Richard, Dominique Verpraet, Stéfany Ganachaud, Eugénie Drion et Laure-Adélaïde Boucaud danseuse de l’Opéra de Paris, Marion Gautier, compagnie Hofesh Shechter II, les musiciens de l’Orchestre de Paris et la Troupe de l’imaginaire. Elles se dérouleront dans le jardin et dans la petite salle.

Avec Tenir Paroles, Emmanuel Demarcy-Mota créé un spectacle spécialement conçu pour ces soirées de réouverture, réalisé à partir des Consultations poétiques & scientifiques avec la présence sur scène de 46 acteurs, soignants, patients et scientifiques pour un retour en arrière sur les 3 mois qui viennent de s’écouler où sidération, peur, espoir, lucidité se sont succédés. Une expérimentation d’un spectacle respectant les normes de sécurité sanitaire.

Tenir Paroles se tient Lundi et Mardi à 19h30 dans la grande salle.
Mardi 23 juin à minuit, Hugues Quester lira Michel Houellebecq. Ionesco Suite d’après Ionesco sera donné plusieurs fois pendant ces 48 heures avec la troupe du Théâtre.

Mardi 23 juin, à 3h, Serge Maggiani interprétera son spectacle “Nous n’irons pas ce soir au Paradis”. Il y aura aussi de la musique avec une ballade sensorielle au lever du soleil, mardi à 5h du matin avec Saïdo Lehlouh, Johanna Faye Compagnie et 9 danseurs de la compagnie Black Sheep. Le Quatuor Ellipsos proposera un voyage saxophonesque mercredi 24 juin à Minuit.

Ludmilla Dabo reprendra Portrait de Ludmilla en Nina Simone (notre critique ici), mercredi 24 juin à 3 heures. Et vers 5h, le spécialiste occidental de la flûte bansuri, Henri Tournier, jouera au moment du lever du soleil.

Amaury Jacquet
Si le droit mène à tout à condition d'en sortir, la quête du graal pour ce juriste de formation - membre de l'association professionnelle de la critique de théâtre de musique et de danse - passe naturellement par le théâtre mais pas que où d'un regard éclectique, le rédac chef rend compte de l'actualité culturelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici