Most recent articles by:

Amaury Jacquet

Si le droit mène à tout à condition d'en sortir, la quête du graal pour ce juriste de formation - membre de l'association professionnelle de la critique de théâtre de musique et de danse - passe naturellement par le théâtre mais pas que où d'un regard éclectique, le rédac chef rend compte de l'actualité culturelle.

Biennale de Lyon / week-end vidéo : 29 nov. > 1 déc. 2013 !

12e BIENNALE DE LYON Week-end Vidéo 29, 30 nov et 1e déc 2013 à l’Auditorium du Musée d'art contemporain et au Cinéma Comœdia Présenté...

Chapitres de la chute de Stefano Massini, mise en scène par Arnaud Meunier, à Paris

Théâtre du Rond-Point jusqu'au 30 novembre Il était une fois la saga des frères Lehman savamment racontée en 3 parties par Stefano Massini, un jeune auteur...

Raymond Depardon : la bande annonce

Autoportrait au Rolleiflex (posé sur un mur) 1er scooter de marque Italienne « Rumi », étiquette de presse sur le garde-boue, Ile Saint-Louis. Paris,...

Virgule, etc. Dans les pas de Roger Vivier, à Paris

Palais de Tokyo jusqu'au 18 novembre 2013  Près de 140 modèles de souliers retracent la carrière de Roger Vivier, plus inventeur que chausseur, qui débuta...

Exposition América Latina (1960-2013) du 19 novembre 2013 au 6 avril 2014, à la Fondation Cartier

La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente América Latina 1960-2013, en coproduction avec le Museo Amparo de Puebla (Mexique). L’exposition offre une perspective nouvelle sur...

Notre Sélection

« Chers Parents » ou la vraie fausse harmonie familiale !

Emmanuel et Armelle Patron (frère et sœur dans la vie ça ne s’invente pas) signent une comédie enlevée au ton vif et drôle ayant pour cadre la cellule familiale et sa vraie fausse harmonie. Réjouissant !

William Forsythe repousse les limites de la danse, en majesté à Chaillot

Deux pièces majeures Quintett (1993) & One flat thing reproduced (2002) de William Forsythe interprétées par le Ballet de l’Opéra Lyon offrent toute la mesure et l’étendue de son art, forgé d’un vocabulaire à l’origine classique mais qu’il n’a eu cesse de déconstruire pour en déjouer les codes préétablis et l’ouvrir entre rupture, déséquilibre, virtuosité et fluidité organique/dynamique des corps. Le tout dans une esthétique (couleur de costume pour chaque interprète) qui fait partie intégrante de la chorégraphie.