#AvignonOff : Des accordés, un joli moment musical

desaccordésDes accordés, une comédie romantique de Lilian Lloyd
Avec : Florian Maubert, Déborah Esther 
Festival d’Avignon Off, tous les jours à 14h05 au Théâtre de l’Atelier Florentin 

C’est l’histoire de Sam (Déborah Esther), sans-domicile fixe qui joue de la guitare dans le métro, et de Louis (Florian Maubert), jeune homme dont la vie n’est pas très remplie jusqu’au moment où il rencontre cette guitariste en herbe sur un quai de gare.  « Le rêve, c’est ton moteur » répète-t-elle sans y croire vraiment. Lui n’avait pas réellement de rêve : Louis est un garçon solitaire, qui vit seul dans un appartement et appelle son père tous les soirs en s’inventant une vie bien remplie. A son père il raconte qu’il a une copine, qu’il est banquier et qu’il n’a pas une minute à lui. A Sam, il avoue que sa vie est aussi monotone que d’avoir un lit une place et une seule paire de couverts. Sam n’a pas une vie facile, mais elle aime sa liberté. Tous les deux vont tomber amoureux en musique, goûter aux plaisirs et à l’insouciance de l’amour.  Qui n’a jamais rêvé du coup de foudre et de partager un spaghetti, le regard niais comme dans la Belle et le Clochard ? Le rêve et l’espoir : voilà le thème de cette jolie pièce. Petit à petit, Florian et Sam vont vivre une histoire inespérée, se découvrir, dévoiler leurs doutes. Parfois en apartés, Sam et Louis partagent leurs ressentis sur cette histoire d’amour qu’ils ne contrôlent pas.

Cette pièce aborde avec légèreté et sensibilité la quête du bonheur. Toujours en musique (des mélodies composées par Lilian Lloyd), on suit le parcours romantique de ces deux personnages attachants. D’un LA mineur en début de spectacle, ils terminent sur une note majeure, symbole du plaisir. En chef d’orchestre, Lilian Lloyd a souhaité ramener un peu de douceur au théâtre. Sans prétention et toute en légèreté, cette pièce fait sourire. L’auteur précise d’ailleurs que « l’idée de ce spectacle se base sur une fondation simple : la tendresse ». Une tendresse communicative que les comédiens transmettent à merveille.

Salle comble pour cette 400ème représentation Des accordés. Une comédie mélodieuse, au texte plein de poésie, qui donne de l’espoir.

Pour en savoir plus sur le spectacle

Note
Originalité
Mise en scène
Jeu des comédiens
Texte
Charlotte Henry
Théâtrophile, je prends un malin plaisir à dénicher de petites merveilles dans les salles parisiennes. J'aime aussi la politique et les chats, mais ça, c'est une autre histoire...

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here